Comment bien isoler son garage ?

garage

Nous évoluons dans une époque où la transition énergétique est une réalité. Dans cette optique il est nécessaire de faire des efforts sur l’isolation, la gestion de l’énergie domestique, le choix des matériaux destinés au confort et les appareils électroménagers et même les fournisseurs d’énergies diverses. D’ailleurs, lorsqu’on parle d’isolation, il arrive que l’on oublie une pièce, qu’elle soit rattachée à la maison ou non et il s’agit du garage. Ainsi, l’équipe de la rédaction d’Électricité et Énergie vous donne aujourd’hui des informations concernant les étapes à suivre lorsqu’on veut bien isoler son garage.

 

Pourquoi isoler le garage ?

Le garage sert à ranger les voitures et certaines affaires qui encombrent à l’intérieur de la maison et c’est ainsi pour la majorité des foyers. Cependant, pour certaines familles, le garage a assez d’espace pour pouvoir être une pièce à vivre. Dans tous les cas, l’isolation du garage doit faire partie des priorités en matière d’isolation.

En effet, en isolant le garage, vous éviterez les déperditions de chaleur et une porte de possibilité s’ouvrira à vous quant à l’aménagement de l’espace. Donc, songez sérieusement à isoler votre garage pour élargir le nombre de pièces à vivre chez vous et pour faire des économies d’énergie en été comme en hiver.

Enfin, sachez que généralement, les déperditions de chaleur sont causées par la porte du garage. Aussi, vous devrez veiller personnellement à ce dispositif d’ouverture et de fermeture et aussi aux fenêtres. Rassurez-vous, nous allons vous révéler dans les lignes suivantes ce qu’il faut suivre comme étapes dans l’isolation de cette pièce.

 

Les étapes à suivre pour bien isoler le garage

À vrai dire, isoler un garage n’est pas si difficile étant donné que le processus reste le même que lorsqu’on isole une pièce quelconque de la maison. Il faut isoler les murs, isoler le sol, le plafond, les fenêtres et ici, la porte également. Dans certains cas, il faudra également isoler la toiture et tout cela doit être fait pour faire des économies en énergie et éventuellement, pour profiter pleinement du garage lorsqu’il n’y a pas de voiture dedans.

L’isolation des murs

Isoler les murs du garage se fait en 2 temps : l’isolation thermique et l’isolation acoustique. Donc, cela revient à faire d’une pierre deux coups : éviter la déperdition de chaleur et la propagation des bruits, surtout si le garage va servir de studio de répétition.

Généralement, on utilise des isolants sous forme de panneau ou de rouleau et les meilleurs isolants sont ici la ouate polyester ou la laine de verre. Toutefois, les isolants bio comme la laine de bois, la perlite ou le liège sont aussi envisageables.

L’isolation des murs peut être faite par soi-même, mais si vous n’êtes pas certain de pouvoir bien le faire, vous pourrez toujours engager une équipe de professionnels pour vous aider. D’ailleurs, c’est une excellente manière de procéder que d’engager quelqu’un.

L’isolation du plafond et de la toiture

Si le garage se situe en dessous d’une pièce à vivre, vous avez tout intérêt à isoler le plafond pour éviter d’augmenter le chauffage en hiver et de baisser la climatisation plus que nécessaire.

Par ailleurs, si vous souhaitez faire des répétitions musicales dans votre garage, vous avez également tout intérêt à isoler le plafond du garage. Il existe des isolants certifiés que les professionnels connaissent bien.

Toutefois, il est possible d’utiliser du bois, de la fibre de verre ou de la laine de roche pour isoler le plafond d’un garage. Enfin, pour ce qui de l’isolation de la toiture, elle s’impose que le toit soit plat ou en pente.

L’isolation des fenêtres et de la porte

Même s’il est rare de voir des fenêtres dans un garage, il est tout à fait normal que le garage ait une porte. Dans tous les cas, vous devrez penser sérieusement à leur isolation, car les portes et les fenêtres mal isolées causeront votre perte sur le long terme…

L’isolation des fenêtres se résume à une seule clé : choisir le bon vitrage et la bonne monture. Le mieux c’est d’opter pour au moins un double vitrage et une monture en aluminium ou en bois. Si vous avez les moyens, tablez sur un vitrage nouvelle génération.

Quant à la porte du garage, il faut la prendre vraiment au sérieux et d’emblée, penchez-vous sur les solutions complètes proposées par Zurbuchen. Dans le cas où vous choisissez une autre solution, il vous faudra du temps et beaucoup d’énergie…

L’isolation du sol

Le but de l’isolation du sol dans un garage, c’est d’empêcher les déperditions de chaleur des deux côtés. Toutefois, ici les choses sont assez complexes puisqu’il faut que les isolants supportent un certain poids.

Aussi, autant que possible, faites appel à une équipe de professionnel si vous souhaitez isoler le sol de votre garage proprement et efficacement. Généralement, les matières isolantes pour le sol a une épaisseur comprise entre 40 mm et 30 cm et le choix de la matière isolante dépend de vos besoins.

Dans ce cas, on peut choisir la dalle de béton, la laine minérale, le bois ou même les billes d’argile.

 

Comment trouver de l’aide pour isoler le garage ?

Dans le cas où les travaux d’isolation de vos garages sont urgents alors que vous n’avez pas de budget prévu à cet effet, sachez que vous pourrez trouver de l’aide financière en approchant certains organismes.

Vous pourrez préparer tous les dossiers pour demander un Crédit d’Impôt Transition Energétique en premier lieu. Ensuite, pour des réponses encore plus satisfaisantes, vous pouvez vous rendre auprès de l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat.

N’oubliez pas que les banques peuvent aussi être de votre côté et vous pourrez même demander à la mairie si vous avez du temps. N’oubliez pas que vous pourrez consolider l’efficacité de l’isolation de votre garage grâce aux peintures isolantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *