Comment bien se protéger lorsqu’on fait des travaux électriques ?

Même les enfants savent combien l’électricité est dangereuse ! La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de se protéger d’elle lorsqu’on fait des travaux électriques. En effet, en adoptant certains équipements, il est possible de travailler sereinement et en toute sécurité. L’équipe de la rédaction du site Électricité et Énergie va justement vous parler des équipements à avoir ainsi que des mesures de sécurité à adopter lorsqu’on fait des travaux électriques.

Les équipements qu’il faut impérativement avoir

Que l’on soit un électricien professionnel ou non, il est impératif de posséder des outils et des équipements adaptés aux travaux électriques. Il s’agit d’équipements de protection individuelle et ces équipements sont tous régis par la norme NF, mais ils ont des numéros de décrets différents. Donc, si vous souhaitez effectuer des travaux électriques, vous devrez avoir :

  • Un casque antichoc et isolant,
  • Un écran facial anti-UV,
  • Une paire de gants isolants marqués de triangle double,
  • Une combinaison de travail en coton ou en tissu naturel,
  • Des chaussures isolantes,
  • Des protège-bras isolants,
  • Un tapis isolant

Avec le casque, vous serez protégé des chutes diverses et des chocs électriques. Grâce à l’écran facial, votre figure sera en sécurité et la paire de gants vous préserve des chocs électriques éventuels. Pour ce qui est de la combinaison de travail, elle vous permettra d’être à votre aise et il en est de même pour les chaussures isolantes. Enfin, notez que le tapis isolant vous préserve des chocs électriques.

Les gestes de sécurité à adopter avant d’effectuer des travaux électriques

Outre le fait qu’il faille posséder des équipements de sécurité individuels, il est également nécessaire d’adopter certains gestes de sécurité en plus d’opter pour des outils adaptés. Tout d’abord, il est impératif que vous travailliez hors tension pour ne pas être gravement blessé ou mourir.

Ensuite, vous devrez placer votre tapis isolant sur le sol et utiliser un vérificateur d’absence de tension. Bien entendu, vous devrez couper le courant avant d’utiliser un VAT. Ce n’est qu’après ces deux étapes que vous pourrez envisager un plan d’action pour exécuter les travaux que vous devez effectuer.

Dans le cas où vous avez pour ambition de devenir électricien professionnel, vous aurez plusieurs cours sur les mesures de sécurité à prendre pour vous mettre à l’abri sur un chantier. En attendant, en allant à cette page, vous trouverez des outils bien étudiés et adaptés aux électriciens pros ou amateurs !

Tout ce qu’il faut savoir sur le tapis isolant

Le tapis isolant, comme vous l’avez peut-être remarqué, fait partie des équipements qu’il faut posséder lorsqu’on souhaite effectuer des travaux électriques. Généralement, ce type de tapis fait partie des équipements individuels des électriciens professionnels, mais les amateurs sont encouragés à en posséder un. Il convient donc de faire le point sur ce tapis particulier…

Pourquoi l’utiliser ?

Si ce tapis est si important, c’est parce qu’il remplit plusieurs fonctions.

Tout d’abord, il protège le sol, surtout si celui-ci a un revêtement très frais. Ensuite, il vous empêchera de tomber et de vous blesser puisque bien souvent, il a une base antidérapante. Puis, avec lui vous serez à l’abri de la chaleur et des flammes. Enfin, le plus important, c’est qu’il peut vous protéger des chocs électriques.

Concrètement, le tapis isolant a été créé pour isoler l’utilisateur du potentiel de la terre et de ce fait, il limite efficacement les risques d’électrocution et d’électrisation. Quoi qu’il en soit, vous devrez toujours acquérir les autres outils pour votre propre sécurité et celle des autres. En somme c’est un équipement très important.

Comment le choisir ?

Le tapis isolant électrique n’est pas comme les autres tapis, il faut respecter plusieurs paramètres lorsqu’on compte en acheter un.

Avant tout, il faudra que vous vérifiiez l’épaisseur du tapis qui vous intéresse, les tapis les plus épais sont les plus rassurants. Par la suite, vous devrez vérifier la taille du tapis puisqu’il y en a pour tous les besoins.

Ces tapis spéciaux sont différents les uns des autres par leur classe. En effet, le marché propose des tapis de classe 0 jusqu’à 4. Tandis que les modèles de classe 0 à 2 conviennent aux amateurs, les professionnels devront opter pour un modèle de classe 3 à 5.

Dans tous les cas, sachez que tous les tapis isolants électriques sont dotés de câble de raccord à la terre et surtout, cliquez ici pour en savoir plus !

 

Lorsqu’on parle de travaux électriques, mieux vaut toujours prendre des précautions, et ce, même si l’on paraît en faire trop au niveau de la sécurité. Le mieux, c’est de suivre une petite formation concernant la sécurité électrique, même si l’on ne souhaite pas faire carrière dans l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *