Comment choisir son sèche serviette ?

Avoir des serviettes bien propres est excellent pour la santé de la peau et la santé, et c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de les sécher efficacement. En effet, les serviettes sèches sont saines étant donné qu’elles sont débarrassées des éventuels microbes qui s’y logent à cause de l’humidité.

Donc, il va de soi que toutes les douches ont besoin d’un sèche-serviette et c’est justement de cela qu’on va parler avec vous dans ce billet. Concrètement, l’équipe de la rédaction d’Électricité et Énergie vous dira l’essentiel à savoir concernant le choix d’un bon sèche-serviette.

Pourquoi acheter un sèche-serviette ?

seche serviette

Nous le disions plus haut, choisir un sèche-serviette, c’est choisir d’utiliser des serviettes sèches et donc, c’est choisir d’avoir une bonne santé de la peau. Ce qu’on oublie souvent, c’est le fait que le sèche-serviette puisse également servir de chauffage dans la salle de bain.

Il faut aussi noter le fait que cet appareil apporte une petite touche design à la salle de bain. Certaines marques vont même jusqu’à proposer des sèche-serviettes pas cher étant donné l’importance de ces machines. Bien souvent, on minimise le fait que grâce à ces appareils, l’humidité fera moins de dégâts.

En somme, acheter un sèche-serviette serait une bonne idée si vous voulez faire d’une pierre trois coups : avoir des serviettes chauffées et sèches, avoir un air chaud dans la salle de bain et faire des économies en matière d’appareils de déshumidification.

Comment choisir un bon sèche-serviette ?

Vous serez étonné de savoir que le monde des sèche-serviette est bien développé. En effet, de nos jours, il existe des modèles que vous pourrez relier à votre système de chauffage principal, des modèles qui fonctionnent avec une prise électrique et des modèles mixtes.

Compte tenu du nombre de la diversité existante en la matière, il est bien normal que l’on soit quelque peu perdu si l’on n’a jamais utilisé ce genre de dispositif. Donc, pour choisir un bon sèche-serviette, vous devrez faire attention au design, à la puissance, au système de l’appareil et enfin, au prix de l’appareil.

Le design

Le design est une affaire personnelle ! En effet vous choisirez le design en fonction de l’espace que vous avez dans votre salle de bain et aussi de vos goûts en matière de décoration. Sachez donc que le marché propose essentiellement des modèles en acier ou en alliage d’aluminium et de chrome.

Vous trouverez également des modèles fixes, des modèles pivotants et des modèles mobiles. Les modèles fixes conviendront bien aux personnes qui désirent se faciliter la vie, les modèles pivotants offrent une certaine praticité et les modèles mobiles peuvent être déplacés.

La puissance et le système de fonctionnement

 

Concernant le choix de la puissance, les spécialistes disent qu’il faut compter 100 W pour chaque m². Donc, si vous avez une salle de bain de 10 m² de surface, un sèche-serviette de 1000 W de puissance pourrait vous convenir et un modèle de 500 W fera l’affaire si vous avez une très petite salle de bain.

Pour ce qui est du système de fonctionnement, vous aurez droit aux modèles à inerties, aux modèles à eau, aux modèles mixtes ou aux modèles électriques simples. Tandis que les modèles à eaux sont reliés à votre système d’eau chaude, les modèles électriques fonctionnent comme les radiateurs rayonnants à inertie. Quant aux modèles mixtes, ils ont deux systèmes : à eau et électrique et ils constituent un excellent choix. En outre, il faut noter le fait que certains modèles électriques soufflent de la chaleur chaude pour chauffer et sécher vos serviettes et pour réchauffer la salle de bain.

À noter que les sèche-serviettes soufflants fonctionnent comme les radiateurs soufflants et ce sont les plus prisés du marché actuel.

Le prix du sèche-serviette

Pour ce qui est du budget à préparer, il dépend de la marque qui propose le sèche-serviette. Toutefois, les marques établissent le prix en fonction de la taille, du système de fonctionnement, du design et de la puissance de l’appareil.

Généralement, le prix des sèche-serviettes est situé entre 100 et 2500 €; donc, si vous voulez posséder le nec plus ultra en la matière, vous devez préparer un budget en conséquence.

Il faut que vous notiez que peu importe vos désirs, vous pourrez trouver de beaux modèles de sèche serviette pour pas cher si vous vous accordez du temps pour les chercher.

Comment installer et entretenir un sèche-serviette ?

Pour des raisons de sécurité, il est nécessaire de suivre quelques règles simples quant à l’installation d’un sèche-serviette. Vous devrez placer l’appareil à 25 cm du sol et à 60 cm d’un point d’eau, c’est la règle de base.

En outre, pour mener à bien l’installation de votre sèche-serviette, vous devrez suivre à la lettre les indications que vous trouverez dans le manuel d’utilisation livré avec l’appareil. Il vous faudra, généralement, avoir entre les mains : un niveau à bulle, un tournevis et une perceuse. Faites vraiment attention à traiter les tuyaux d’eau chaude avec grande délicatesse et choisissez avec soin la bonne température, tant pour limiter votre consommation d’électricité que pour veiller au fonctionnement sur le long terme de l’appareil que vous choisirez.

Vous devez retenir que l’entretien d’un radiateur pour sécher les serviettes consiste à les nettoyer et à les mettre en sécurité les jours où vous ne l’utiliserez pas. Pour ce qui est du thermostat, vous avez tout intérêt à le traiter avec délicatesse lui aussi étant donné que c’est grâce à lui que vous pourrez contrôler la température. Enfin, n’oubliez pas de purger votre sèche-serviette si vous utilisez un modèle à eau, ce type d’appareil fonctionne comme un radiateur à eau et nécessite les mêmes traitements en ce qui concerne l’entretien. Quant au modèle à inertie, suivez juste les instructions précédentes…

Avoir un sèche-serviette est actuellement un luxe que nous pouvons tous nous permettre. En effet, non seulement ce genre d’appareil permet d’assainir la salle de bain mais en plus, il est économique tant au niveau de l’achat qu’au niveau de l’utilisation si et seulement si vous savez bien le choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *