Comment mettre aux normes électriques son système électrique ?

norme électriqueDepuis l’entrée en vigueur au 1er janvier 2009 de l’obligation de diagnostic électrique, plusieurs propriétaires ont revu la conformité de leur installation électrique. Lorsque vous rénovez l’installation électrique de votre maison, vous aurez l’occasion d’opérer les modifications nécessaires et pratiques au niveau de la distribution des prises, des points lumineux et des interrupteurs. Mais il faudra du coup faire attention à la norme d’installation électrique en vigueur.

C’est de même une occasion pour la découverte de la panoplie de possibilités qui s’offrent à vous au travers des nouvelles technologies disponibles ainsi que les systèmes de pilotage d’un chauffage électrique.

 

Qu’est ce que la norme électrique d’une maison?

Les normes, en règle général, sont mises en place afin d’éviter la confrontation au danger et accident domestique ainsi que pour respecter les grands principes. La norme électrique d’une maison accompagne donc les travaux de construction ou encore de les travaux de rénovation qui peuvent être élaborés soit à l’intérieur de votre maison soit à l’extérieur. Si vous envisagez d’effectuer l’installation électrique de votre habitation, il est crucial de connaître les normes électriques.

La norme la plus importante qu’il faut absolument respecter est celle de la NF C 15-100 qui est remise à jour de manière régulière selon l’évolution des besoins électriques. Afin de pouvoir effectuer des travaux électriques dans des conditions appropriées, il faut respecter une série de règles imposée par la norme électrique. Les principales règles s’articulent autour des dispositifs de protection différentiels à haute sensibilité pour tous les circuits dans l’habitat, d’un appareil général de coupure et de protection tel qu’un disjoncteur de branchement, d’un dispositif parafoudre, le sectionnement du fil-pilote, des dispositifs différentiels d’un genre nouveau (« type A ») sur les circuits alimentant le lave-linge et les plaques de cuisson, d’un conducteur de protection équipotentielle dans tous les circuits, de la réserve de 20% du tableau électrique dans l’habitat, et notamment du repérage et la présentation d’un schéma.

La salle de bain est considérée comme une pièce humide de la maison et est, de ce fait, soumise à d’importantes contraintes d’ordre sécuritaire ainsi que d’appareillage électrique ou encore de chauffage. Il convient de procéder à la vérification de la norme électrique de la salle de bain avant toute installation électrique. Cette dernière doit être complètement étanche et reliée à la terre de façon impérative en utilisant un fil vert/jaune de section 4mm par liaison équipotentielle. Le matériel électrique que vous devez vous procurez doit porter le sigle NF- Electricité et être de classe II.

 

Comment vérifier la norme électrique d’une maison?

norme électrique maisonVous pouvez, dans un premier temps, effectuer la vérification de la norme avant d’avoir l’avis d’un électricien. Le premier conseil qui se répète très souvent et qui doit être appliqué avant de procéder à tout type de travaux électriques, est celui de couper le courant au niveau du disjoncteur général de votre maison. Cette manœuvre vous évitera de courir un risque d’électrisation. La mise aux normes électriques passe en premier par le tableau électrique qui regroupe la totalité des éléments faisant partie de l’installation de votre habitation. Ainsi, le tableau électrique est une composante essentielle au cours de l’opération de la mise en conformité à la norme électrique de la maison. Le tableau électrique doit être placé de manière à être bien accessible ainsi qu’à proximité du disjoncteur général et doit aussi présenter deux sortes de disjoncteurs : des différentiels 30 mA et de protection. Il faut faire attention à ne pas le placer près d’une source de chaleur.

Dans le cas où l’opération de mise en conformité à la norme électrique de la maison impose de changer le tableau électrique, vous devez à ce moment procéder par étape pour effectuer le changement sans pour autant faire appel à un électricien. Lorsque vous démontez l’ancien tableau, il faut repérer de manière systématique, les fils phase et neutre. Ensuite, quand vous allez poser le nouveau tableau électrique, faites en sorte de respecter l’ensemble des indications indiquées sur l’emballage du matériel. Le repérage qui a été effectué au cours de l’opération de démontage vous permettra de raccorder les fils de départ et les fils d’arrivée au nouveau tableau électrique. A la dernière étape, il ne reste plus qu’à serrer de manière très ferme les fils et les bornes.

Dans le cas où il ne s’agit pas de renouvellement mais plutôt d’une nouvelle installation électrique, il faut veiller à respecter la norme NFC 15-100. A ce niveau, faire appel à un électricien qui soit expert en la matière, peut se révéler très utile, voire même obligatoire, pour la vérification de la conformité selon la norme installation électrique. Il faut savoir que l’installation électrique est une cause fréquente d’accidents domestiques, et il importe de ce fait, d’avoir la certitude d’être capable d’effectuer des travaux électriques avant de recourir à un électricien professionnel. Si la raison vous poussant à effectuer vous-mêmes vos travaux est le fait que vous ayez un devis assez élevé et pensiez donc pouvoir faire des économies, vous pouvez faire appel à plusieurs sociétés et avoir un devis avant d’en juger.

calcul de sa consommation électriqueRecevez immédiatement et gratuitement 3 devis de société de votre région en 5 minutes et sans engagement!!

 

Procéder à la mise en conformité de l’installation de votre maison selon la récente norme électrique décline plusieurs avantages. C’est aussi une obligation selon la loi en vigueur pour la protection et la sécurité du domicile et des occupants. Les nouvelles normes électriques ont été pensées dans le but de protéger aussi l’environnement et réduire au mieux la consommation d’électricité. Tout comme la mise en place d’ampoules basse consommation, se conformer aux normes de 2013-2013 vous permet de réduire votre facture d’électricité. Il s’agit de même de mettre en place un système d’installation électrique qui peut être compatible avec différents choix de moyens de génération d’électricité. Par exemple, la nouvelle énergie photovoltaïque peut vous permettre, en fonction de la région de l’habitation, de produire de l’électricité et d’en revendre. En optant pour ce choix, il faut impérativement se conformer à des normes électriques spécifiques.

 

La consommation d’électricité dépend, certes, de plusieurs facteurs tels que les habitudes de vie, le nombre d’occupants de la maison, les caractéristiques de l’habitation, et les appareils électriques. Mais elle dépend également du degré de conformité de votre installation électrique aux normes, car plus ce degré est élevé, plus vous pourriez optimiser votre consommation d’électricité. Les nouvelles installations coûtent plus cher, tout comme l’installation de panneaux photovoltaïque pour produire de l’électricité, toutefois, l’économie réalisée sur le moyen et long termes donne un bon retour sur investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *