Coût de l’électricité, baisse du CSPE

Coût de l’électricité

Si les foyers français adoptent déjà les différentes manières qui les aident à réduire leur consommation mensuelle d’électricité, la hausse du coût de l’électricité reste toujours un ennemi non négligeable lors du calcul de la consommation. L’année dernière, cette hausse s’est fait sentir avec un taux de 6 %. Si cette hausse a été prévisible avec les annuelles modifications de tarifs de l’EDF, le simple fait de devoir payer plus, au fur et à mesure que les années avancent est assez dur. D’ailleurs, si la Commission de Régulation de l’Énergie estime une hausse des tarifs de l’EDF de 3,5 % à 8 % pour les utilisateurs domestiques et les petites entreprises, et ce, sur une échelle annuelle ; d’ici 2020 tous les utilisateurs devront totalement se reconvertir à l’énergie renouvelable.

En effet, avec une telle proposition de hausse annuelle qui est toutefois réfutée par la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal ; nous serions tous obligés de payer la facture de l’EDF avec une hausse de 50 % en 2020. Une fois de plus, il faut encourager l’utilisation des sources d’énergie électrique renouvelables pour la cause écologique comme pour la cause économique. Cependant, dernièrement selon le Journal du dimanche, le gouvernement aurait annoncé sa volonté d’aider les consommateurs avec une action qui touchera directement les factures d’électricité. Une réduction des coûts de l’électricité est alors prévue courant cette année et devrait se tenir encore pour l’année qui vient.

Tout se joue sur les taxes

sur les taxes

Cette annonce sur la réduction des coûts de l’électricité a bien laissé les consommateurs ébahis, car bien que cela soit faisable, beaucoup se demande comment. La question a été bien étudiée pour permettre à toutes les parties de gagner dans ce compromis. Alors, nous savons que le chiffre qui se trouve mensuellement sur notre facture d’électricité n’indique pas seulement le coût total de notre consommation d’électricité. En effet, des taxes s’ajoutent à votre facture d’électricité chaque mois. Donc, en plus de votre consommation d’électricité vous payez également 0,00957 € HT/kWh de taxes sur la consommation finale d’électricité ou TCFE ainsi que 0,0195 € HT/kWh de contribution aux charges de services publics et de l’électricité ou CSPE.

En outre, si vous êtes abonné au gaz des taxes à part sont également à prévoir et s’y ajoutent encore 20 % de TVA ainsi que 27,04 % de Contribution tarifaire d’Acheminement. En effet, la hausse comme la réduction de la facture d’électricité de joue en grande partie sur la modification de ces taxes là. De ce fait, il a été nécessaire de réviser la nature de l’un de ces taxes pour pouvoir arriver à une réduction efficiente et pérenne de la facture d’électricité des foyers français. C’est alors le CSPE qui a été réétudié par les experts. Le système D consisterait à un agrandissement du domaine de la CSPE dans le but de privilégier la réduction dans le domaine de l’électricité.

Réduction de la CSPE

CSPE

Cette histoire de réduction de la facture d’électricité prend de plus en plus de sens si nous nous basons donc sur la réduction des ou de l’une des taxes associées aux coûts de l’électricité. Il faut rappeler que le chiffre donné ci-haut sur le CSPE prélevé automatiquement à votre facture d’électricité est évalué à environ 15 % de la facture mensuelle. Ainsi, le gouvernement envisage de répartir le coût du CSPE entre les consommateurs d’électricité, de gaz et de carburant pour que les charges puissent être réparties. Conséquemment, la facture d’électricité se trouvera réduite d’entre 5 % à 10 % si l’application de cette nouvelle règle se fait.

Il faut rappeler que la CSPE est une taxe que chaque consommateur doit aux distributeurs et qui sera par la suite déversée dans les programmes et projets orientés vers l’exploitation et l’utilisation des énergies renouvelables. Selon les responsables, répartir le CSPE entre les utilisateurs d’énergie fossile ne pourrait être qu’une façon raisonnable et efficace dans l’encouragement du développement des sources d’énergie électrique. Comme l’électricité est l’énergie la plus convoitée par l’être humain pour faire fonctionner son quotidien, la réduction des coûts du côté de l’électricité fournie avec l’énergie fossile comme l’encouragement de la production de l’électricité venant de l’énergie renouvelable ne peut donc être qu’un bon compromis.

Qui profitera le plus de cette réduction

qui profitera le plus

Cette baisse du coût de l’électricité est certainement une révolution dans le quotidien des consommateurs, depuis le temps qu’on en rêve ! Mais il ne faut pas oublier de souligner que ce changement fera surtout profiter ceux qui ne sont abonnés qu’à l’électricité et qui optent pour les véhicules écologiques non alimentés aux carburants conventionnels. En effet, les foyers qui peuvent se passer du gaz sont privilégiés et trouveront pleinement leur compte dans ce programme de la réduction du coût de l’électricité. Il faut de ce fait penser à une réforme au niveau de la consommation pour pouvoir figurer parmi les gagnants dans la matière.

Ceci dit, il ne faut pas arrêter d’adopter toutes les stratégies qui jusqu’ici nous ont aidés dans la réduction des factures d’électricité, car non seulement elles nous ont aidés financièrement, mais ont également été d’une grande aide dans la marche écologique vu que la maîtrise de la consommation d’électricité impacte sur la baisse de la libération des gaz à effet de serre. Il ne faut pas non plus arrêter de penser aux investissements en énergie renouvelable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *