Est-ce un bon choix de se chauffer avec une cheminée ?

cheminéeLa cheminée, quel que soit son usage est presque aussi vieille que l’humanité. Elle a servi durant des millénaires à se chauffer et à cuire les aliments. Au XXI° siècle est-il encore judicieux de l’utiliser comme autre chose qu’un élément de décoration.

Nous allons essayer de répondre à ce dilemme en en examinant les aspects techniques et financiers. Il existe fondamentalement trois types de cheminées. Les fausses cheminées décoratives, les vrais cheminées, mais sans véritables rendement et enfin les cheminées dont ont peu attendre quelles chauffe toute une pièce, voir toute la maison de manière rentable.

 

Téléchargez gratuitement et immédiatement notre mini-guide du chauffage électrique. Celui-ci contient une partie sur la cheminée électrique. Profitez en avant retrait définitif!!

Le mini-guide du chauffage électrique offert!!

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

Les chauffages électriques déguisés

Les cheminées électriques sont de fausses cheminées déco mais de vrais chauffages électriques avec un faux foyer, de fausses buches et des fausses flammes. Leurs designs sont souvent très réussies, elles ont la facilité d’emplois de n’importe quel chauffage électrique et apportent la danse de lumière de vraies flammes. Mais cela ne reste qu’une illusion d’optique, ce sont de fausses cheminées déco qui néanmoins chauffent très bien.

Pour résumer, la fausse cheminée déco devra être envisagée uniquement si vous avez une attirance pour les cheminées sans avoir les contraintes d’entretiens. Il ne sera pas nécessaire d’y mettre du combustible ni de la faire ramoner. Il ne sera d’ailleurs même pas nécessaire d’avoir un conduit d’évacuation.

 

Les vraies foyer à flammes

La cheminée à éthanol

Les cheminées à l’éthanol sont avant tout des objets de plaisir et de convivialité. Elles sont très simples d’emplois, ne nécessitent pas de conduit de fumée, ne génèrent pas de cendres, peuvent s’installer à peu prés n’importe où et ne nécessite pas d’accessoire cheminée. En contrepartie leurs puissances de chauffe est très limitées, l’autonomie est d’à peu prés 6 heures avec un réservoir de 3 litres est surtout elles génèrent de la condensation. D’autre part il faut être conscient que si elles ne sont pas raccordées à un conduit externe les pièces doivent impérativement être bien ventilées pour éviter les asphyxies.

Les cheminées à bois

À tout seigneur tout honneur, les cheminées à bois constituent la très grande majorité des cheminées. Elles se déclinent en deux versions.
• Les cheminées à foyers ouverts que l’on retrouve encore souvent dans les anciennes maisons de village en zone de montagne ou forestières. Ces sont les plus beaux et surtout ceux qui permettent le mieux d’apprécier cet élément naturel que représente le feu. Ils permettent en outre de réaliser des cuissons à la broche (de gibier pour les chasseurs) et restitue la vie sociale de nos anciens. En contrepartie ils ont un rendement énergétique très faible. Surtout si la pièce est grande « on se grille devant et on se gèle derrière ». Pour remédier à cet inconvénient il est possible d’installer un système pour récupérer l’énergie. Ce type d’équipement qui s’insère comme une deuxième peau à l’intérieur du foyer de la cheminée, crée un courant d’air qui permet de récupérer l’énergie au contact des parois, pour le diffuser par des ouvertures latérales sur le haut du coffrage de l’avaloir. Une autre solution très esthétique, est qui a l’avantage de chauffer toute la pièce est d’installer une cheminée suspendue design ouverte sur les quatre cotés. D’autre part tout accessoires cheminée design s’harmonisent très bien avec elles.
• Les cheminées à foyers fermés sont LA solution qui concilie la beauté du feu et les impératifs de rendement énergétiques. Ils sont constitués soit d’un insert qui s’installe dans les foyers existant, soit de cheminées conçues dés d’origine en tant que système de chauffage avec un caisson monobloc en fonte, des parois et une porte ouvrante en vitrocéramique, et surtout d’un système de récupération et de diffusion de chaleur. Ce dernier peu chauffer toute la pièce, voir plusieurs pièces de manière homogène. Sont autonomie est de 10 heures voir plus. Certains modèles contemporains s’harmonisent très bien avec des accessoires cheminées design. D’autre part le prix cheminée contemporaine est aujourd’hui très abordable.

 

Quels combustibles utiliser ?

cheminée à l'ethanolL’électricité est propre, à un rendement faible, un prix d’installation entre 150€ et 3000€ et un prix combustible de 0,11€ le kWh.
L’éthanol à un rendement faible, un prix combustible de 0,25€ le kWh et un cout d’installation de 500€ à 3000€.
Enfin le bois en foyer fermé, qui permet de récupérer l’énergie, a un rendement de 70%. Il bénéficie d’un crédit d’impôts, possède un prix combustible de 0,05€ du kWh, mais nécessite de l’entretient.

L’aspect utilitaire des foyers ne doit pas se faire au détriment du plaisir de posséder un bel objet qui doit embellir la maison. Si l’on souhaite passer quelques moments conviviaux autour d’un feu, la cheminée à l’éthanol est une très bonne alternative. Si l’on désire avoir un vrai chauffage mais sans les inconvénients et les corvées des combustibles à flammes, il faut privilégier la cheminée électrique. Enfin pour les amoureux des vraies flammes avec une réelle efficacité de chauffe, mais qui acceptent la corvée de bois, les cheminées à foyers fermés à bois sont l’idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *