Je veux changer d’abonnement EDF, dois-je changer mon compteur électrique ?

L’abonnement électricité permet à tous de disposer d’une source d’énergie fiable toute l’année. Cet engagement offre néanmoins différentes alternatives, dont la possibilité de changer d’options en cours de route, selon ses besoins. Ainsi, comment réaliser un changement d’abonnement EDF ? Est-il nécessaire, dans le cadre de l’opération, de changer parallèlement son compteur électrique ? Voici quelques éléments de réponse…

 

Comment fonctionne un abonnement EDF ?

compteur électriqueUn contrat d’abonnement électricité est signé entre un consommateur, particulier ou professionnel, et un fournisseur d’énergie. Les services offerts par les fournisseurs d’électricité incluent différentes options dont le choix est fonction des besoins et exigences du souscripteur. L’installation d’un compteur électrique est, en principe, automatique. Les conditions de l’abonnement ne dépendent ensuite que des attentes et des possibilités budgétaires de l’utilisateur. Celui-ci est tenu de payer des mensualités auprès du fournisseur qui, en contrepartie, lui fournit alors de l’électricité de façon permanente. L’option de l’abonnement EDF est choisie selon son budget et ses habitudes de consommation.

La souscription se fait en toute simplicité, en réalisant une demande et en présentant quelques pièces justificatives auprès de l’EDF. Le service client EDF se charge de guider les consommateurs dans leurs choix, tandis que l’équipe technique s’occupe de l’installation, de la réparation, ou encore du déplacement du compteur électrique si nécessaire. Les professionnels sont invités à contacter l’EDF pro, que ce soit pour installer un nouveau compteur ou pour modifier le contrat d’abonnement en cours. Les particuliers ont également la possibilité de modifier leur abonnement EDF si leur situation vient à changer, sous quelques conditions toutefois. L’abonnement s’étale généralement sur un an, renouvelable.

 

Quels sont les options et tarifs en abonnement EDF ?

L’EDF propose deux principales options aux consommateurs d’énergie : Mon Contrat Electricité qui est une offre de marché et le Tarif Bleu, qui s’accompagne de tarifs réglementés. S’il est possible de migrer d’une option à l’autre selon ses besoins, il est toujours conseillé de bien choisir le prix de l’électricité qui convient le mieux à son budget. Le tarif de l’abonnement est calculé en fonction d’éléments bien précis. La puissance du compteur électrique est notamment tenue en compte, tout comme le réglage du disjoncteur différentiel.

Pour le Tarif bleu, le prix du kilowatt minimal est de 0,1256 € TTC, correspondant à une puissance de 3 kVA et à un abonnement annuel de 69,36 € TTC. Ce montant peut cependant s’élever jusqu’à 694,93 € TTC par an pour une puissance de 36 kVA. Le tarif de base pour Mon Contrat Electricité est, par ailleurs, beaucoup plus cher, avec 0,1395 € TTC le prix du kilowatt pour une puissance de 3 kVA. L’abonnement annuel est de 670,93 € TTC si la puissance du compteur électrique est de 36 kVA et le réglage du disjoncteur différentiel 60 A. Les fournisseurs d’électricité proposent aussi différents tarifs selon le moment d’utilisation de la source d’énergie.

En dehors du tarif de base, il existe alors des prix en heures pleines, en heures creuses, mais aussi l’option EJP ou Effacement des Jours de Pointe, que l’on peut parfaitement exploiter afin d’alléger sa facture. Ce système permet de réduire les tarifs lors des usages en heures creuses et convient parfaitement aux utilisateurs de gros appareils. Il est cependant déconseillé aux consommateurs qui utilisent surtout de l’énergie en heures pleines, étant donné que les tarifs peuvent être largement augmentés durant ces périodes.

 

Pour quelles raisons changer son abonnement EDF ?

Si un abonnement EDF dure généralement une année, il reste modulable en cours de route. Les consommateurs ont ainsi la possibilité d’apporter des modifications en fonction de leurs besoins du moment. Notamment si la puissance du compteur électrique n’est plus adaptée à leurs habitudes de consommation, l’option de l’abonnement EDF peut être modulée en conséquence. L’abonnement qui propose le prix de l’électricité le moins cher, mais aussi le moins puissant est l’abonnement 3 kWh, uniquement adapté à l’usage d’appareils de faible puissance comme le réfrigérateur, l’aspirateur ainsi que pour l’éclairage.

Pour ceux qui utilisent de plus gros appareils comme le lave-vaisselle, la cuisinière ou encore la machine à laver, il est nécessaire de souscrire un abonnement 6 kWh au moins. Le réglage du disjoncteur différentiel est beaucoup élevé pour l’abonnement 9 kWh, qui se destine à l’utilisation simultanée de gros appareils. A partir de 12 et 15 kWh, on parle d’importante consommation, généralement adaptée à des activités professionnelles. Le changement de l’abonnement dépend ainsi, principalement, de l’évolution de son usage d’énergie. Dans tous les cas, il est toujours possible d’accéder à l’option heures pleines / heures creuses, ainsi qu’à l’option EJP. Afin de trouver l’offre la mieux adaptée, l’idéal est de demander conseil auprès du service client EDF.

 

Comment migrer vers un abonnement EDF plus avantageux ?

électricienLe changement d’une option EDF se base sur une procédure simple. Tout comme à la souscription, il est demandé à l’intéressé de fournir quelques données de base, dont la puissance du compteur électrique souhaitée. Bien qu’on ait accès à des indications de référence, il est toujours conseillé de faire appel à un conseiller EDF avant de confirmer la demande de changement. La raison doit être explicite, non seulement en fonction de ses nouvelles habitudes de consommation mais aussi selon ses possibilités de paiement.

Les conseillers de l’EDF pro restent disponibles pour les professionnels ayant besoin de changer leur option d’abonnement en électricité. Ils sont là pour guider les consommateurs vers les offres les plus avantageuses et les mieux adaptées. La nécessité de changer un compteur électrique n’est pas obligatoire lorsqu’on décide de changer son abonnement, mais cela dépend toutefois des réglages à apporter. Il faut aussi savoir que le changement de l’abonnement pour les particuliers est soumis à diverses conditions, particulièrement si la migration se fait en plein milieu du contrat. Afin de faciliter la modification, l’idéal est d’opérer à l’achèvement du contrat en cours, après le dépôt d’un préavis. Le changement de l’abonnement coûte entre 35 € et 50 € TTC, correspondant respectivement au tarif d’un réglage et celui d’un remplacement d’appareil. Afin de s’assurer du respect des normes électriques, il est nécessaire de faire appel à un technicien EDF agréé.

 

Comment changer son compteur électrique en conséquence ?

Dans le cas où le changement d’option nécessite le remplacement de compteur, l’EDF prend en charge sa mise en place, en contrepartie d’un coût forfaitaire d’environ 48 €. Ce frais correspond à celui du déplacement de l’agent ERDF. L’opération est précédée par une prise de rendez-vous et se fait, généralement, dans un délai de 10 jours après le dépôt de la demande, selon le cas. Il est possible de contacter l’EDF directement par téléphone pour remplacer ou pour régler son compteur électrique, en fonction de son nouvel abonnement. L’installation se fait en seulement 15 minutes, durant lesquelles il est nécessaire de couper l’alimentation en électricité.

Le recours à un professionnel EDF est vivement conseillé afin que la mise en place du compteur soit conforme aux normes électriques. Il est toutefois possible, pour les plus pressés, de réaliser l’installation eux-mêmes, mais à condition de maîtriser quelques techniques de bricolage. Le choix de l’emplacement est primordial et il faut également se munir de câbles électriques adéquats. Ne surtout pas oublier les règles en termes de sécurité. Il est notamment obligatoire de couper l’alimentation avant de réaliser l’opération. Une fois installé, le nouveau compteur électrique doit être activé par un professionnel. C’est cette activation qui permettra d’appliquer les nouvelles options de l’abonnement souscrit. Après la mise en place de l’appareil ainsi que son activation, il ne restera plus alors qu’à profiter de la nouvelle offre.

 

Bien qu’il soit possible de choisir le prix du kilowatt le plus faible, le choix d’un abonnement EDF doit toujours se faire en fonction de ses réels besoins. Les professionnels comme les particuliers disposent aujourd’hui de plusieurs alternatives et ont la possibilité de changer leur abonnement selon l’évolution de leur situation. Une opération qui peut ou non nécessiter l’installation d’un nouveau compteur. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un agent EDF spécialisé afin de bénéficier de services adaptés et fiables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *