Le chauffage au sol peut-il abîmer votre sol ?

chauffage au solLe chauffage représente un des postes les plus importants sur le plan de la consommation d’énergie d’une habitation. Il importe, de ce fait, de bien choisir son système de chauffage afin d’allier efficacité de rendement et économie d’énergie. Il existe, en effet, plusieurs types de chauffage dont il faut avoir une idée afin de choisir celui qui serait le plus adéquat à votre maison. Le plus important élément à prendre en considération demeure celui d’un système de chauffage économique.

Il faut bien évidemment aussi savoir lié l’économie et le confort et même dans certain cas choisir entrain l’un ou l’autre, mais ce n’est pas le cas du chauffage au sol qui sait très bien lié les deux.

 

Le chauffage au sol, qu’en est-il ?

Environ 5 millions de Français utilisent le système du chauffage installé au sol qui s’adapte aux différentes sources d’énergie telles que le gaz, le solaire et l’électrique. Ce système, qui est invisible, permet aux occupants de la maison une liberté absolue dans l’aménagement tout en optimisant l’espace habitable. Ce système existe en deux types : il peut être électrique ou hydraulique. Le chauffage au sol de type électrique est considéré comme la plus simple des solutions de chauffage à mettre en place ainsi qu’à entretenir tout au long des années. Il est formé d’un simple câble chauffant qui est raccordé au secteur et émet une chaleur d’une certaine douceur au travers de rayonnement.

Le plancher chauffant électrique est parfait dans le cadre d’une rénovation de maison. Le deuxième type de chauffage au sol est l’hydraulique dont la particularité est la composante économique constatée sur le long terme. En revanche, et à contrario, le chauffage hydraulique coûte plus cher à la pose que le chauffage électrique. Il est formé par un réseau de tubes, dans lesquels de l’eau circule en circuit fermé, qui sont reliés au chauffage central à partir de la pompe à chaleur ou de la chaudière. Au regard des différents travaux d’aménagement requis par l’installation du système de chauffage hydraulique, il ne peut être envisagé que pour une nouvelle construction.

 

Tarifs et consommation du chauffage installé au sol

Le tarif du plancher chauffant électrique est calculé sur la base du coût d’exploitation. Ce dernier est assujetti à plusieurs facteurs tels que le niveau d’isolation du logement, des énergies utilisées, les usages de consommation plancher chauffant électrique du domicile et notamment du cas de figure où l’installation de chauffage produit simultanément l’eau chaude sanitaire. La consommation du chauffage au sol peut être élevée selon la surface de l’habitation et le temps d’utilisation du chauffage au sol.

Le « tarif plancher chauffant électrique« d’EDF varie bien évidemment en fonction du prix de l’électricité qui est répertorié selon trois catégories : les tarifs électricité option de base en TTC sont de l’ordre de 0,1093 à 0,1125 €/kWh avec un abonnement annuel de 69,73 à 689,71 €. Les tarifs option heures pleines/heures creuses en TTC sont à hauteur de 0,1093 à 0,1125 €/kWh assortis d’un abonnement annuel à 69,73 à 689,71 €. Et les tarifs option tempo assorti d’un abonnement annuel de 117,04 605,07 €, s’établissent à : Bleu : 0,722 € en HP – 0,0572 € en HC, Blanc : 0,1109 € en HP – 0,0901 € en HC, et Rouge : 0,5175 € en HP – 0,1848 € en HC. En déterminant le niveau de consommation plancher chauffant électrique de l’habitation, il est possible d’évaluer selon la carte des tarifs la facture d’électricité à payer.

Quant au coût d’installation du chauffage au sol, le prix du plancher chauffant électrique s’établi à un prix de base à hauteur de 40 € le m². Or, la fourchette de prix est plutôt située entre 70 et 100 € le m² pour l’hydraulique. Il est évident que ce dernier coûte plus cher de part sa technologie qui permet de faire des économies d’énergies. En revanche, il faut savoir que le coût d’exploitation avec le mode électrique est plus élevé avec 0,1 € le kWh, en comparaissant au mode hydraulique avec 0,02 € le kWh pour une chaudière bois. Ainsi le cout d’installation du chauffage au sol dépend du mode choisi.

 

Comment poser un chauffage au sol

plancher chauffantPour certains, l’installation du chauffage au sol peut sembler complexe. Pourtant, avec quelques connaissances génériques en matière d’électricité, il devient plutôt simple de le poser. Avant de commencer, il faudra avoir le matériel nécessaire, en voici une liste : un ou plusieurs rouleaux de sous-couche, de l’adhésif double face, une pince à dénuder, un cutter, des dominos, un tournevis, un programmateur et une boîte de dérivation.
Il existe trois étapes, par lesquelles il faut passer pour savoir comment poser un chauffage au sol. La première consiste à poser de la sous-couche du plancher chauffant en commençant par couper d’abord le courant électrique, ensuite définir la position du film chauffant, du programmateur qu’il faut placer au dessus de la boîte de dérivation à une hauteur approximative de 1,60 mètre. Puis, il faut dérouler rouleaux de sous-couche tout en ajustant la découpe à l’aide du cutter et finir par les fixer au sol en utilisant le papier adhésif double face. Cette opération doit s’effectuer jusqu’à ce que la totalité de la surface de la pièce soit couverte. La deuxième étape consiste à poser du film chauffant en déroulant ses bandes avec la face aluminium orientée vers le haut.

En règle générale, il est conseillé de laisser une petite séparation de 50 cm entre le mur et la fin d’une bande. Sachant que le film chauffant ne peut pas être coupé à l’aide du cutter, il faut donc prévoir au préalable, les longueurs de film adéquates selon la superficie de la pièce à couvrir. Après cela, il faut placer une sonde de sol entre deux spires du film chauffant afin d’évaluer la température au sol. La troisième et dernière étape consiste en le branchement de l’installation électrique. Le film chauffant a, à chacune de ses extrémités, des fils électriques qui doivent être reliés entre eux par le biais d’une saignée dans le mur de la pièce. En recourant aux dominos, il faut diriger tout cet ensemble vers la boîte de dérivation. Ensuite, il faudra utiliser une deuxième saignée afin de pouvoir relier la boîte de dérivation au programmateur qui se trouve un peu plus haut. Une fois que le bon fonctionnement de l’installation a été vérifié, la seule chose qui reste est de poser le revêtement de sol.
Le cout d’un chauffage au sol vari selon la surface de l’habitation à couvrir, de type d’installation à opérer et du recours à un professionnel ou non pour l’installer. De ce fait, il faut en premier lieu effectuer les calcules nécessaires pour les situer par rapport au budget consacré au cout d’un chauffage au sol

D’ailleurs si vous comptez passer par un professionnel ou si vous voulez connaitre les coûts d’installations et les propositions que peuvent vous faire les professionnels de votre région, vous pouvez tout à fait faire des devis totalement gratuitement et sans engagement, ce sera que de l’information en plus pour vous.

 

calcul de sa consommation électriqueRecevez immédiatement et gratuitement 3 devis sur le chauffage au sol en 5 minutes et sans engagement!!

 

Avantages et inconvénients chauffage au sol

Comme tout produit de consommation, le chauffage au sol décline des forces et des faiblesses. En ce qui concerne les avantages chauffage au sol, ils sont nombreux. En comparaissant à un système de chauffage conventionnel (vous pourrez vour les différents système de chauffage possible à cet article), le chauffage au sol a cette capacité de diffuser la chaleur par rayonnement, en ce sens, que les objets sont davantage chauffés que l’air. Cette technique permet de réduire la température de 2 ou 3°C sans que la sensation de confort thermique ne soit baissée à son tour. Aussi, et selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), réduire la température engendre une économie de consommation de chauffage de l’ordre de 15%.

Le chauffage au sol permet une répartition uniforme de la chaleur dans l’ensemble des pièces et ne s’accumule nullement au plafond. Le plancher chauffant est plus sain vu qu’il ne produit pas d’air pulsé, de cette manière il n’y pas de provocation de déplacement de poussière ou encore d’air. Le chauffage au sol a l’avantage de ne pas être responsable de maladies veineuses à l’instar des jambes lourdes. La température de surface est limitée à 28 °C qui représente une température inférieure à celle du corps humain, depuis la publication d’un décret en 1978.
La plancher chauffant a, en outre, un côté esthétique avantageux au regard du fait qu’il soit invisible. Le fait qu’il n’y ait pas de radiateurs permet de gagner en termes de surface habitable ce qui représente un élément considérable.

A côté des avantages chauffage au sol, il existe aussi des inconvénients chauffage au sol. D’abord, installer un plancher chauffant coût relativement beaucoup d’argent, de surcroit s’il s’agit d’une rénovation. D’ailleurs, il est conseillé d’opter pour la solution du chauffage au sol dès la construction de la maison. Cependant, l’investissement engagé pour ce type d’installation peut être très vite amorti grâce aux économies d’énergie qu’il est possible de réaliser. En ce qui concerne la diffusion de la chaleur, un plancher chauffant a un débit de diffusion plus lent qu’un autre système de chauffage. De ce fait, le rythme relativement lent peut être contrariant en cas de grand froid. Le plancher chauffant ne peut pas convenir à tous les types de sol. A titre d’exemple, les professionnels de l’installation déconseillent le parquet flottant pour chauffage au sol, les parquets en hêtre et en érable ainsi que la moquette. Il faut savoir aussi que le chauffage au sol sur plancher bois pose différentes questions sur le plan technique et économique. Il est important de trouver les réponses adéquates à toutes ces questions afin de trouver le meilleur moyen d’installer un chauffage au sol sur plancher bois. Dans le cas où l’on voudrait installer un plancher chauffant dans une habitation ancienne, il faut impérativement vérifier l’état des lieux, et éviter des erreurs et en trouver ainsi les solutions requises comme pour l’exemple du parquet flottant pour chauffage au sol.

Les systèmes de chauffage sont multiples, et il faut en trouver celui qui convient le plus à l’habitation. Il faut surtout optez pour un système de chauffage économique. Le chauffage électrique nécessite une isolation de l’habitation bien soignée et ne requiert pas un coût d’installation élevé. En choisissant le chauffage électrique, il est conseillé de recourir au radiateur à inertie qui permet une diffusion de chaleur à rayonnement et offre des économies d’énergie.

 

Notre mini-guide du chauffage électrique est disponible gratuitement au téléchargement et contient un partie sur le plancher chauffant électrique alors n’hésitez pas à le télécharger avant retrait définitif!

Le mini-guide du chauffage électrique offert!!

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *