Le radiateur à inertie sèche, un radiateur efficace et économique

Classé parmi les radiateurs électriques à inertie, le radiateur à inertie sèche constitue une alternative au radiateur à inertie fluide, au radiateur à chaleur douce ou encore au radiateur à bain d’huile. Il fonctionne avant tout selon une inertie thermique assez récente sur le marché et se veut particulièrement efficace économique.

 

Le radiateur à inertie sèche chauffe votre pièce tout en économisant de l’énergie

radiateur à inertie sècheAvec tous les modèles de radiateurs existants, le radiateur à inertie sèche parvient à défendre sa réputation grâce à un avantage des plus essentiels : il se veut économique. Appartenant à la famille des radiateurs à inertie, il fonctionne selon une technique, le rayonnement, assez innovante et qui lui doit justement cette principale caractéristique économique. Un procédé qui permet de réduire les coûts de fabrication notamment. En fait, ce type de chauffage enveloppe votre pièce d’une manière homogène et d’une chaleur douce et stable, en tout temps, même lorsqu’il est en arrêt : votre appareil réchauffe en permanence.

Un point important qui lui permet donc de réaliser des économies d’énergies considérables également : pour réduire votre facture de chauffage, ce dernier né des radiateurs électriques se présente comme un allié idéal. Néanmoins, il se veut aussi économique dans la mesure où bien qu’il fonctionne aisément comme un chauffage électrique habituel, il est indépendant : pas besoin d’un circuit de chauffage central ou d’un élément extérieur pour marcher d’une manière optimale.
 
Guide radiateurs electriques
 

Autres caractéristiques propres au radiateur à inertie sèche

Parmi les radiateur électriques à inertie, le radiateur à inertie sèche se distingue notamment aussi par sa ou ses résistances qui chauffent directement des blocs de fonte ou de céramique pour réchauffer votre pièce. Il est composé d’un cœur de chauffe fait de matériaux réfracteurs qui permettent ainsi un chauffage par rayonnement. Ces derniers peuvent également être des briques haute densité, du béton réfractaire ou encore du granit, de la pierre de lave ou du stéatite. Certains modèles sont composés de matériaux métalliques tels que l’aluminium ou le bloc de fonte.

Cependant, dans tous les cas, ce type d’appareil de chauffage retrouve ses résistances électriques au niveau de son cœur de chauffe. En général, il utilise des matériaux résistants. Comparé à d’autres types, tels que le radiateur fluide caloporteur, il se veut plus solide. Ce dernier par exemple comporte donc des fluides caloporteurs, principales causes des fuites au niveau des joints ou des soudures d’assemblage.

 

radiateur électrique à inertie sèche

Le radiateur électrique à inertie sèche, confortable en plus d’être efficace et économique

Les bienfaits que le radiateur à inertie sèche apporte au niveau de votre portefeuille sont indéniables. Toutefois, votre appareil n’est pas uniquement un radiateur économique et efficace. Il assure aussi un confort à toute la famille, où qu’il soit installé. Comme il est précisé plus haut, la chaleur qu’il procure est homogène, stable et douce. Avec lui, aucun risque que la température de chauffage ne subisse une variation brutale, comme une montée brusque, néfaste pour votre confort et votre santé.

Comme son nom l’indique, il procure d’autant plus une inertie irréprochable. Votre équipement chauffe votre pièce entière de manière à éviter que le sol et vos pieds soient isolés de la chaleur qu’il propage. Fonctionnant par rayonnement, votre appareil n’assèche pas l’air que vous respirez et respecte vos santé d’autant plus qu’il n’envahit pas votre pièce de poussière.

Néanmoins, dans la mesure où son aluminium n’est pas fermé sur l’élément chauffant, le surchauffement de l’air qu’il propage peut, dans certaines circonstances, assécher ce dernier. Mais, profitez en outre de son thermostat pour ajuster la température de la chaleur qui enveloppe votre pièce. Sur le long terme, le radiateur à inertie sèche préserve le confort qu’il offre : il se nettoie facilement et nécessite peu d’entretien. Nuit ou jour, votre dispositif respecte votre tranquillité : il n’émet aucun bruit, ni aucune odeur.

Et si vous préférez le poser vous-même mais que vous n’êtes pas un pro du bricolage, pas de panique, il s’installe assez facilement. D’abord, puisqu’il n’a pas besoin d’être associé à un autre équipement, ensuite selon vos besoins, il se pose directement à la place de vos anciens appareils. Un conseil alors pour assurer son bon fonctionnement après installation : connectez-le à une prise spéciale avec une ligne indépendante du reste de votre réseau électrique.

 

Astuces pour rendre votre radiateur électrique à inertie sèche encore plus économique

Certes, les bienfaits que votre appareil offre au niveau de votre consommation d’énergie et donc au niveau de vos finances sont déjà considérables. Cependant, certaines astuces vous permettront de profiter encore mieux de ses atouts économiques. Pensez par exemple à installer en plus une programmation ou une régulation, conçue pour optimiser sa consommation. L’idéal est de l’éteindre en votre absence puisqu’il continue à chauffer votre maison malgré tout. Mais, vous pouvez choisir de le laisser allumé, en ayant soin de réduire la température de chauffage d’environ 4 degrés, même lorsque vous vous absentez un court moment. Dans ce cas, un radiateur à inertie sèche aux capacités certifiées ne peut par ailleurs qu’être encore plus sûr.

 

Comment choisir votre radiateur électrique à inertie sèche

D’autres critères sont à prendre en compte afin de mieux choisir votre radiateur à inertie sèche. Les radiateurs de fonte offrent l’avantage de s’adapter à tous les types d’isolation. Votre habitat est assez peu isolé ? Préférez un appareil en aluminium.
 
Guide radiateurs electriques
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *