Les 7 choses à savoir sur la citerne à gaz

Il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser une personne à opter pour une citerne à gaz. D’ailleurs, utiliser ce genre de dispositif reste la meilleure des solutions si l’on souhaite utiliser des appareils à gaz sans avoir accès au gaz du réseau. Voici justement 7 choses à savoir si vous songez à adopter une citerne de gaz !

1. Il y a deux emplacements possibles

Il est possible d’installer une citerne à gaz sur le toit ou sous le sol. Si vous optez pour une installation aérienne, vous gagnerez du temps et de l’argent. En revanche, l’emplacement enterré est plus respectueux de l’environnement et il permet de gagner de la place. Il faut tout de même retenir que la citerne de gaz peut résister à des températures de -40°C et il faut aussi faire attention à ce que la citerne ne soit pas trop exposée à la chaleur. Enfin, l’installateur peut vous conseiller quant au meilleur emplacement.

2. Il s’agit du propane

Lorsqu’on parle de gaz en citerne, on veut surtout évoquer le propane et il s’agit d’un gaz de pétrole liquéfié non toxique. Il est généralement très facile à transporter et une fois mis en citerne, il peut résister à des températures très basses. Ce gaz peut être utilisé pour l’alimentation d’appareils domestiques et bien évidemment, pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. On le stocke généralement dans des bouteilles ou dans une citerne et on place son contentant à l’extérieur.

3. On peut installer une citerne à gaz sur l’ensemble du territoire français

La citerne à gaz peut être installée sur l’ensemble du territoire français et elle peut être louée ou achetée. Il faut aussi retenir le fait que le cout d’installer d’une citerne de gaz est nettement inférieur à celui d’une chaudière à fioul et l’installation dure en moyenne 2 heures pour un emplacement aérien et 4 heures pour un emplacement enfoui. En somme, si vous souhaitez vous passer des fournisseurs de gaz habituels, vous pouvez opter pour la citerne à gaz, même en ville, il suffit de contacter un bon installateur.

4. Le gaz en citerne est écologique

Le gaz en citerne est écologique et concrètement, cela signifie qu’il n’est pas toxique et en plus, sa combustion bien réglée n’entraîne pas d’émissions nocives. Aussi, si vous êtes soucieux de l’environnement opter pour du gaz en citerne pourrait être une excellente idée. Notez d’ailleurs que même l’ADEME estime que la combustion du gaz propane produit 20% de CO2 en moins par rapport au fioul. Les études prouvent aussi que l’empreinte écologique du propane est semblable à celle du gaz naturel.

5. Il est nécessaire d’entretenir la citerne de gaz

L’entretien d’une citerne de gaz est obligatoire ! D’ailleurs, c’est le distributeur de gaz qui doit s’en charger et cela consiste à vérifier la citerne à chaque livraison de gaz propane. En outre, un contrôle triennal doit également être fait et cela consiste à vérifier l’était du revêtement et des matériels ainsi que celle de l’accessibilité de la citerne et la conformité de son implantation. Bien évidemment, le nettoyage en profondeur ainsi que le test d’étanchéité doivent être effectués durant l’entretien d’une citerne à gaz.

6. Le coût du gaz en citerne

Puisque le marché du gaz en citerne n’est pas réglementé, il faut donc s’attendre à ce que chaque fournisseur fixe librement le coût du gaz en citerne. D’une manière générale, les fournisseurs fixent le prix du gaz propane en fonction de leurs propres paramètres et au cours du prix du prix du gaz en citerne. La bonne nouvelle c’est que les propaniers ont l’obligation de communiquer publiquement leurs grilles tarifaires et chaque client peut comparer les prix avant de se décider. Il est même possible de négocier son contrat !

7. Le contrat de gaz en citerne

Nous sommes actuellement aux offres sans engagement, mais dans le domaine de la citerne à gaz, il existe bel et bien un contrat entre le fournisseur et le client. Quoi qu’il en soit, un contrat de gaz-citerne doit contenir le prix du gaz en citerne et des services associés. On y retrouve aussi le prix d’achat de la citerne, la durée d’engagement, les modalités de facturation et les modes de paiement proposés et bien entendu, le mondant des frais pour la résiliation du contrat, entre autres choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *