Les critères de choix du bois de chauffage

Se chauffer au bois est une excellente alternative au fioul, qui en plus de coûter cher, n’est pas très bon pour notre planète. Il utilise une source d’énergie renouvelable et permet d’instaurer une ambiance conviviale. Le bois est chaleureux, écologique et abordable. Pour un rendement énergétique optimal, il est important de bien choisir votre bois de chauffage. Découvrez les critères pour reconnaître un bois de chauffage de qualité.

Le taux d’humidité du bois

Quand on possède une cheminée ou un poêle à bois, nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi privilégier le chauffage au bois sec. La combustibilité de votre bois de chauffage dépend de son taux d’humidité. Les bûches de chauffage sont classées en 3 catégories : le bois sec, le bois mi-sec et le bois vert. Plus le taux d’humidité est élevé, moins le bois a de pouvoir calorifique.

Le bois sec a un taux d’humidité inférieur à 23 %. Il a de ce fait un haut pouvoir calorifique. Le bois mi-sec a un taux d’humidité compris entre 23 % et 35 %. Il a un pouvoir calorifique moyen. Avec un taux d’humidité supérieur à 35 %, le bois vert a un faible pouvoir économique. Vous l’aurez compris, il est judicieux d’opter pour un produit sec. Il permet de bénéficier d’un meilleur rendement énergétique et limite l’émission de particules fines lors de la combustion. Pour plus d’efficacité, privilégiez les bûches certifiées NF bois de chauffage.

L’essence du bois

L’essence du bois est le premier élément que vous avez besoin de prendre en compte dans le choix de vos bûches de chauffage. Les essences de bois se déclinent en trois types :

  • les feuillus tendres, tels que le peuplier, le bouleau et le platane ;
  • les feuillus durs comme le frêne, le hêtre, le charme et le chêne ;
  • et les résineux dont le sapin, l’épicéa et le pin.

Pour profiter du haut pouvoir calorifique du bois, il est préférable d’opter pour les feuillus durs. C’est le type de bois de chauffage par excellence. Ayant des fibres très denses, les bûches de ce type permettent une longue combustion. En d’autres termes, ils brûlent plus longtemps que les bois tendres et résineux. Cela vous évite ainsi de recharger souvent votre appareil. Les feuillus durs vous permettent également de réaliser des économies et d’avoir moins de réserves.

Pour que le feu prenne assez rapidement, vous pouvez utiliser de petits morceaux de résineux au démarrage. Ces derniers ont des fibres moins denses et brûlent plus vite que les autres types de bois. Sachez qu’en optant pour des bûches tendres ou des résineux, votre appareil de chauffage aura tendance à s’encrasser plus vite, ce qui implique des entretiens fréquents.

La provenance du bois

L’origine du bois de chauffage est également un critère de choix important à prendre en compte. Il est essentiel de choisir des bûches provenant d’une forêt gérée de manière durable. Cela vous apporte la garantie que votre bois de chauffage est respectueux de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *