Quelle option choisir lors de la souscription de son abonnement EDF ?

Avant de souscrire un abonnement EDF, il convient de faire un point sur les avantages et inconvénients des différentes options proposées par ce fournisseur d’électricité. Pour cela, il faut prendre en considération différents éléments, notamment le prix de l’électricité. En principe, l’option de base se compose d’un abonnement de base EDF et d’un tarif du kWh fixe. Ce tarif ne prend nullement en considération l’heure, ni la période de l’année. Mis à part cet abonnement de base, ce fournisseur propose d’autres options.

L’option tempo d’edfpro ou l’EJP (Effacement des Jours de Pointe)

Principe de l’option tempo

abonnement EDFL’option tempo fait partie des principaux services proposés par EDF. Elle constitue un forfait d’électricité auquel tous les clients d’edfpro peuvent adhérer. Avec cet abonnement, les souscripteurs bénéficieront de trois catégories de jours bien distinctes.

Les jours bleus durent 300 jours pendant lesquels le prix de l’électricité est très avantageux. Ce tarif constitue le prix du kilowatt de base de cette option.

Les jours blancs durent 43 jours pendant lesquels l’électricité demeure au tarif de base. À la fin, il y a les jours rouges qui durent 22 jours et pendant lesquels le tarif s’élève à quatre fois plus cher que le prix d’abonnement de base EDF.

 

Les avantages de cette option

L’option EJP procure des avantages dès l’installation du boîtier permettant de déterminer le jour EJP. Car il faut savoir qu’EDF offre gratuitement ce service. Un technicien se rend sur place pour y procéder. Aussi, la souscription ne constitue pas un engagement définitif. Le contrat s’étale sur un an seulement. En cas d’insatisfaction, la résiliation ne requiert aucunement le respect d’une quelconque procédure. Le client peut y procéder en ligne par le biais d’un simple appel. Pour obtenir des informations plus précises (jour EJP…), il peut les consulter sur le site Internet en allant sur l’espace client EDF.

 

Souscrire un abonnement EDF avec un tarif heures creuses/heures pleines

Comment fonctionne cette option ?

Cette option procure aux clients EDF un tarif réduit pendant 8 heures par jour. Dans la majorité des cas, ces tarifs s’appliquent pendant la nuit, c’est-à-dire pendant les heures creuses. Ce système correspond parfaitement aux logements dotés de multiples équipements électriques. Ainsi, si vous envisagez d’utiliser des radiateurs électriques, ce service répond à vos besoins. Il convient de savoir que l’abonnement EDF à cette option coute plus cher que les autres options. De ce fait, l’établissement d’une étude sérieuse s’avère indispensable.

 

Comment faire pour déterminer les heures creuses ?

En principe, les informations sur les heures creuses se trouvent sur la facture d’électricité. Vous y trouverez les principales caractéristiques de votre tarif avec une précision sur le nombre d’heures creuses et leurs horaires. Les horaires des heures creuses peuvent varier d’une région à une autre. Dans la majorité des cas, ils courent entre 22 heures du soir et 6 heures du matin. À noter que la détermination de ces heures creuses demeure à l’appréciation de l’ERDF ou le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité de France.

Ainsi, l’ERDF fixe deux possibilités pour la région de Paris, c’est-à-dire, de 23 h à 7 h le lendemain et de 23 h 30 à 7 h 30 le lendemain. Au Marseille, cet organisme prévoit d’autres alternatives d’heures creuses : de 23 h à 7 h, de 2 h à 7 h et de 14 h à 17, de 2 h à 7 h et de 13 h à 16 h, de 22 h 30 à 6 h 30, de 0 h à 5 h 30 et de 14 h 30 à 17 h. Les ménages résidant à Bordeaux, à Toulouse, à Lille, à Nantes et à Nice profitent également de plusieurs options d’heures creuses. Vous pouvez également les consulter le site web d’EDF et consulter l’espace client EDF.

 

Les avantages de l’option heures creuses/heures pleines

Pendant les heures creuses, le prix du kilowatt coute moins cher qu’en option d’abonnement de base EDF. Ainsi, les ménages peuvent programmer à ce que leurs appareils électriques et électroménagers puissent fonctionner pendant ces horaires de sorte à bénéficier d’un tarif réduit. Le prix du kilowatt coute environ 25 % de moins qu’en option de base. En heures pleines, ils doivent modérer l’utilisation de l’électricité pour éviter de faire grimper la consommation. Ainsi, si vous songez à utiliser des radiateurs électriques, allumez-les en heures creuses, c’est-à-dire, pendant lesquels le kwh d’électricité coute moins cher.

Il est important de savoir que les heures creuses constituent une option typique pour l’électricité, le gaz n’en dispose pas. Les fournisseurs estiment que la consommation d’électricité varie selon l’heure de la journée. Ainsi, le début de soirée constitue le pic de consommation, c’est-à-dire le moment pendant lequel les ménages font usage de coûteux moyens de production complémentaires. La mise en place du système d’heures creuses vise à inciter les ménages à modérer l’usage de l’électricité en ces périodes.

 

Quelques notes à prendre en compte

Chacune de ces options peut présenter des inconvénients. Pour le cas de l’option tempo, EDF choisit les 5 jours rouges pendant lesquels le kwh d’électricité coûte très cher. Ils tombent souvent entre le 1er novembre et le 31 mars. Aussi, chaque option a sa caractéristique, ce qui implique qu’elles ne peuvent pas forcément correspondre aux besoins de tous les ménages. Dans ce contexte, ces derniers doivent établir une étude bien précise leur permettant de déterminer leurs besoins respectifs de sorte qu’ils puissent choisir l’option la plus adaptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *