Quelles sont les normes électriques dans les pièces humides ?

Quelles sont les normes électriques dans les pièces humides ?

Les normes électriques à suivre dans les pièces humides comme la salle de bain sont très importantes. Dans une salle d’eau en effet, l’installation de la plomberie et du réseau électrique doit respecter une certaine norme. La meilleure chose à faire est toujours d’appeler un plombier ou un électricien professionnel. Cependant, connaitre ces normes vous aidera à suivre et à évaluer la conformité des travaux lors d’une rénovation ou d’une nouvelle installation. Ainsi, avant d’appeler un professionnel de la plomberie et de l’électricité, prenez en compte les quelques points qui vont suivre.

Respecter les différentes zones de la salle

Dans une salle de bain, on retrouve 4 zones ou volumes :

  • Zone 0 : le volume qui correspond directement au receveur de douche ou à la baignoire. Attention, dans cette zone, aucune installation électrique ne peut être faite.
  • Zone 1 : il s’agit de la zone située à 2.50 m au-dessus de la baignoire ou du receveur de douche. La seule installation autorisée ici est un éclairage à très basse tension.
  • Zone 2 : cette zone correspond au volume se trouvant à moins de 60 cm de la baignoire ou de la douche. La hauteur de cette zone est toujours de 2.50 m. C’est une zone exposée aux éclaboussures et qui ne peut accueillir des installations de classe IPX4.
  • Zone 3 : il s’agit ici de la zone la moins exposée aux éclaboussures d’eau. Les appareils et installations de classe I et II y sont autorisés.

Ces zones correspondent à l’exposition des surfaces aux éclaboussures d’eau. Pour installer les différentes pièces électriques, il est nécessaire de prendre référence sur ces zones. Ces zones définissent la proximité et l’éloignement des installations électriques à la plomberie. Il est nécessaire de respecter les installations en fonction de ces zones pour éviter les risques de court-circuit et électrocution dans votre maison.

Prendre en compte la classe des appareils

La classe des appareils et des installations correspond à leur tolérance aux éclaboussures d’eau. Tous les appareils électriques normalisés possèdent un indice de protection contre l’infiltration des eaux et celle des corps solides. Ce qui nous intéresse ici est la protection contre les éclaboussures d’eau. Cet indice de protection est codifié comme suit : IPXY. Le X correspond à la protection contre l’infiltration des corps solides et l’Y à la protection contre les éclaboussures. Pour éviter les dégâts des eaux sur les appareils, voici ce que vous devez savoir :

  • Dans la zone 0 qui est donc très proche du robinet, il faut un appareil IPX7.
  • Pour la zone 1, l’indice de protection est IPX5 ;
  • Dans la zone 2, il faut un indice de IPX4 ;
  • Les appareils reliés à la terre et à double isolation se placent dans la zone 3.

Les mesures de sécurité importantes

Vous devez impérativement respecter la classe I et II en ce qui concerne les appareillages électriques à installer dans une pièce humide. Il s’agit ici de la catégorisation des appareils entièrement protégés des éclaboussures d’eau.

Afin de protéger les utilisateurs d’une pièce humide, il est nécessaire d’équiper les appareils électriques d’un disjoncteur différentiel de haute sécurité. Il faut ici un disjoncteur de 30 mA. Son rôle est d’arrêter l’appareil directement en cas d’infiltration d’eau.

Sachez que les prises électriques doivent impérativement être installées dans la zone 3 de la pièce. Les interrupteurs peuvent être installés dans la zone 2 s’ils sont protégés des éclaboussures d’eau. Autrement, il faut les placer dans la zone 3.

Qu’en est-il du chauffage électrique ?

Sachez qu’un chauffe-eau peut être installé à partir de la zone 1 de la pièce s’il est directement alimenté par son câble. Pour ce qu’il en est des radiateurs électriques, il est nécessaire de les installer dans la zone 3 de la pièce. Même si le radiateur ou la sèche serviette est entièrement protégé des éclaboussures d’eau, il ne peut être installé que dans la zone 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *