Dans quels cas utiliser un convecteur électrique est plus avantageux ?

Vous souhaitez mieux équiper votre maison pour l’hiver ou vous arrivez au terme de la construction de votre nouvelle habitation ? Dans tous les cas, le choix d’un système de chauffage s’impose et vous envisagez particulièrement d’installer un convecteur électrique. Plus connu pour son prix abordable, dans quel cas ce mode de chauffage se veut-il toutefois plus approprié ?

 

Rappel sur le fonctionnement du convecteur électrique

convecteur électriqueVous vous demandez si vous ferez bien d’installer un convecteur électrique chez vous et cela semble normal, car ce type de système de chauffage est le plus répandu et il équipe de plus en plus de maisons. En fait, il s’agit d’un appareil électrique qui fonctionne par convection naturelle pour réchauffer l’air dans les habitations.

Il est généralement composé de deux boîtiers superposés, le coffre inférieur comprenant une résistance servant à chauffer l’air. Celui-ci, provient de la pièce où votre appareil est installé et s’introduit par le caisson inférieur. Puis il s’éjecte par le caisson supérieur pour ensuite chauffer votre pièce. Lorsque votre équipement fonctionne, ce procédé se répète continuellement et automatiquement. Par ailleurs, sa simplicité fait du convecteur électrique le système de chauffage le plus utilisé. Et on n’oublie pas qu’il se vend bon marché.

Vous pouvez également télécharger gratuitement le mini-guide disponible.

 

Le convecteur électrique, un appareil de chauffage énergivore

Certes, investir dans un convecteur électrique ne coûte pas cher et cet appareil de chauffage est même connu pour être le plus abordable du marché à la vente. Des points qui en font un objet économique financièrement. Néanmoins, ce système semble dépenser particulièrement de l’énergie. En effet, il a la capacité de brasser et chauffer une grande quantité d’air, puis il réchauffe directement les personnes en plus des objets.

En passant, certains modèles de radiateur électrique, appelés ventilo convecteurs fonctionnent alors selon le principe de la convection forcée, requérant la présence d’un ventilateur chargé d’activer la diffusion de l’air à travers la résistance. Leur structure est avantageuse dans la mesure où ils envoient les dépôts à l’avant, ce qui préserve la propreté de vos murs. Mais ils s’avèrent toutefois bruyants.

Mais, en général, un convecteur électrique n’est pas écologique étant donné que ce que l’on appelle les déperditions spatiales et temporelles qu’il engendre sont assez importants. En fait, pour que votre pièce soit confortablement chauffée, votre appareil devrait produire 30% d’émission de chaleur par rayonnement. Pourtant, ce rapport paraît difficile voire impossible à atteindre avec ce type d’appareil de chauffage. Et pour combler l’absence de rayonnement, l’air est alors surchauffé, entre 25°C et 30°C, ce qui équivaut à une température palpable de 20°C.

L’utilisation d’un radiateur électrique implique alors une déperdition spatiale de chaleur d’au moins 30% : la convection engendre une forte surchauffe afin d’équilibrer les répartitions de chaleur dans votre pièce quand vous vous y déplacez. Puis, ce type de mode de chauffage crée des déperditions temporelles puisqu’il est incapable de produire la même chaleur continuellement, ce qui est certainement défavorable pour votre confort et à long terme, pour votre santé.

 

Quand utiliser le radiateur électrique convecteur ?

Le convecteur électrique consomme beaucoup d’électricité. Mais, malgré sa mauvaise réputation d’appareil énergivore, il offre plusieurs avantages. Avec lui, pas besoin d’attendre longtemps pour que votre maison soit chauffée. Puis, il est idéal pour réduire l’humidité de vos pièces. De plus, il est facile à employer et à installer également. Faites votre choix entre les modèles existants : verticaux, horizontaux, ou directement à poser comme des plinthes. Les modèles encastrables respecteront davantage votre décor et prendront encore moins de place. Et pour en revenir au prix, un convecteur électrique ne coûte pas cher : entre 30 euros et 200 euros environ. Pour plus d’économies, envisager un radiateur électrique à faible consommation serait idéal.

Il est en outre préférable d’utiliser un tel appareil lorsque la pièce où vous envisagez de le poser favorise son bon fonctionnement : placez votre équipement au pied de votre escalier afin qu’il chauffe facilement les chambres à l’étage. Evitez d’y recourir quand vos pièces font plus de 3 mètres de hauteur, car dans ce cas, la répartition de la chaleur à travers leurs volumes sera déséquilibrée et le froid sera perceptible à certains endroits. Utilisez également un tel équipement de chauffage lorsque vous ne comptez pas rester longtemps dans la pièce à chauffer. Le convecteur électrique doit être envisager en chauffage d’appoint. Puis, recourez aux modèles à convection forcée pour chauffer plus rapidement vos salles d’eau. Sinon, pour être plus confortablement au chaud, pensez à associer votre système à un plancher chauffant au sol.

 

Des progrès pour préserver la réputation du radiateur électrique

Le radiateur électrique, utilisé normalement ou en chauffage d’appoint conserve sa place de système de chauffage le plus répandu. Et pour préserver cette réputation, les constructeurs en créent continuellement de nouveaux modèles, tels que ceux appartenant à la nouvelle génération de convecteurs, appelés chaleur douce ou basse température. Ceux-ci se distinguent notamment par leur capacité à produire et partager une chaleur plus homogène. Quant à eux, les prototypes dotés d’une résistance à ailettes, d’un thermostat électronique et d’un système d’inertie contrôlé transfèrent l’air idéalement chauffé en continu. Pour un meilleur chauffage, optez pour un modèle classé NF électricité Catégorie C entre autres doté d’un thermostat électronique.

Si vous voulez un radiateur beaucoup plus performant et moins consommateur, vous pouvez lire cet article consacré au radiateur en stéatite ou encore celui-ci consacré au radiateur à inertie sèche.

 

Vous pouvez également télécharger gratuitement le mini-guide du chauffage électrique ci dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *