Qu’est ce qu’une VMC Hygro ?

VMC

La ventilation mécanique contrôlée nous aide à vivre dans un lieu saint dont l’air est très souvent renouvelé. D’ailleurs, comme l’État se préoccupe du bien-être de ses citoyens, c’est lui-même qui régit les règles concernant la VMC. Aujourd’hui, suivant nos besoins et nos possibilités, nous pouvons choisir deux grands groupes de VMC : la VMC à double flux ou la VMC à simple flux. À noter que la VMC hygro est une variation de la VMC à simple flux et l’équipe rédactionnelle d’Électricité et Énergie fait le point avec vous sur ce type de VMC !

 

Définition et utilités de la VMC Hygro

La VMC Hygro ou VMC hygroréglable est un système de ventilation mécanique contrôlée que l’on utilise le plus souvent dans une maison habituelle et comme vous le savez déjà, la VMC Hygro est une déclinaison de la VMC à simple flux.

Le principe de ce type de VCM est simple : la VMC régule le débit d’air en fonction de l’humidité à l’intérieur de la maison. On peut donc dire que c’est un système intelligent capable de brasser l’air et capable d’ôter l’humidité dans l’air et même de le régulariser.

Il existe deux types de VMC Hygro : la VMC Hygro A et la VMC Hygro B et avec ces deux systèmes, chaque foyer pourraient trouver son bonheur en la matière. Généralement, le prix de ce système varie entre 200 et 600 EUR.

La VMC Hygro A : avantages et inconvénients

a

Le principe de fonctionnement de la VMC A est très simple : l’air pur rentre par des entrées à débit d’air fixe, le débit d’air évacué par les bouches d’air n’est pas fixe, il dépend du taux d’humidité à l’intérieur de la maison. Dans ce cas de figure, on dit que les entrées d’air sont autoréglables et les bouches d’extraction sont hygroréglables.

Il est vrai que la VMC Hygro A peut être installée dans toutes les maisons, cependant, c’est un système essentiellement conseillé dans le cadre d’un bureau ou d’un petit cabinet public. Il assainit l’air certes, mais il faut surtout souligner que ce système est réellement effectif dans les pièces de services : cuisine, salle de bain, buanderie ou toilettes.

Il s’agit donc d’un système assez vieux et peu avantageux finalement et on le retrouve souvent dans les bâtiments en rénovation.

La VMC Hygro B : avantages et inconvénients

b

Suivant les spécialistes, il est plus intéressant d’opter pour la VMC Hygro B. En effet, pour ce cas-ci, il y a des hygromètres placés aux entrées et aux bouches d’évacuation d’air. De cette manière, le flux d’air frais qui rentre dans la maison dépend du taux d’humidité qui se trouve à l’intérieur de la maison et il en est de même pour le débit d’air vicié qui sort par les bouches d’évacuation.

Avec la VMC Hygro B donc, la chaleur de la maison sera maintenue efficacement et vous ferez des économies sur le chauffage. Oui, le débit d’air qui rentre et le flux d’air qui sort seront bien contrôlés de manière ce que les déperditions de chaleur seront très bien évités. Dans ce cas-ci donc, le système de VMC est visiblement très évolué et contrairement aux idées reçues, opter pour la VMC Hygro B ne vous ruinera pas.

 

 

Nombreuses sont les personnes qui pensent que c’est la VMC à double flux qu’il faut privilégier si l’on veut éviter les déperditions de chaleur ; ce n’est pas faux. Cependant, il se peut que la VMC Hygro soit également une option très intéressante et saine qui plus est. En outre, suivant la marque Atlantic, ni l’installation, ni le nettoyage de ce genre de VMC ne sont difficiles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *