Radiateur à inertie fluide, comment ça fonctionne ?

radiateur à inertie fluide

Dernière innovation des concepteurs de radiateurs électriques, le radiateur à inertie est désormais très répandu sur le marché. Présentant des particularités et un mode de fonctionnement assez délicat, l’utilisation de ces appareils de chauffage électriques nécessite un minimum de connaissance.

Pour ne pas se tromper dans le choix d’un radiateur électrique, il est important de connaître son fonctionnement. Reconnu pour son système de chauffage de façon constante et continuelle même éteinte, un radiateur à inertie procure de la chaleur pour une longue durée. Un des derniers nés des systèmes de chauffages à inertie, le radiateur à inertie fluide commence à avoir de l’ampleur sur le marché. Comment ce type de radiateur fonctionne-t-il ?

Présentation du radiateur électrique à inertie fluide

radiateur à inertie fluideConstitué d’une résistance électrique plongée dans un fluide, soit de l’eau soit de l’huile, le radiateur à inertie fluide est dit radiateur à inertie liquide. Pour ces systèmes de chauffage, la diffusion de chaleur se fait par rayonnement. Les concepteurs ont apporté de nettes améliorations dans le système de chauffage pour garantir une chaleur douce, radiante et un confort thermique inégalable. La limitation de la consommation est également un point que les concepteurs n’ont pas laissé de côté. Conçus dans le respect total de ces conditions, les radiateurs à fluide caloporteur procurent un confort similaire à un chauffage central.

Plonger dans de l’huile minérale la résistance diffuse une chaleur douce et confortable. Il est doté d’un fonctionnement à basse température qui évite l’assèchement de l’air. Ces types de radiateur utilisent de l’inertie de fluide thermoconducteurs ou de poudre de stéatite agglomérée pour chauffer la pièce. Confort et efficacité thermique sont au rendez-vous avec ce type de radiateur. Avec un modèle à inertie, la consommation peut être maîtrisée. Une meilleure façon de gérer la consommation d’énergie et de faire des économies.

Un radiateur à inertie fluide est généralement constitué d’un bloc métallique. Ce bloc résulte d’un coulage sous pression d’aluminium bimétallique également appelé « alliage léger ». Le radiateur est ensuite rempli d’huile végétale. Le radiateur est composé d’un corps de chauffe de bonne conductivité. Dans ce corps de chauffe, la température est répartie de façon uniforme et l’échange de chaleur entre le fluide caloporteur et le milieu ambiant est optimal. Le liquide caloporteur chauffé circule ensuite dans les radiateurs et diffuse la chaleur. La diffusion de chaleur est homogène et la température de surface dans l’ensemble du corps de chauffe est ambiante. Avec ce fonctionnement assez particulier, un radiateur à inertie fluide garantit la chaleur confortable de la pièce.

Un système de chauffage électrique conçu pour améliorer la réactivité, un radiateur électrique à inertie fluide est une innovation totale. Le fluide hydractif, le circulateur d’eau et le système à condensation ou Needo rendent les échanges thermiques à l’intérieur des radiateurs plus rapides. Cette rapidité réduit d’une façon considérable le délai de mise en chauffe et améliore le suivi du besoin en chaleur. Plus réactif, ce type de chauffage assure des résultats incomparables en stabilité thermique.

 

Installation du radiateur

Pour garantir son efficacité, l’utilisation de ce système de chauffage doit respecter des règles. Il est impératif de mettre une surface isolante entre le mur et le radiateur. Les radiateurs à inertie fluide sont typiquement isothermes. Comme les autres types de radiateurs à inertie, un radiateur à électrique à inertie fluide caloporteuse est également composé d’un cœur de chauffe, d’un corps de chauffe et d’une régulation. Le cœur accumule la chaleur et le corps la diffuse. Le thermostat ou le système de contrôle se trouve en principe dans la régulation. La qualité de ces trois éléments est très importante pour assurer la bonne diffusion de la chaleur.

Il est donc également important de bien régler votre thermostat avec à la fois de ne pas surconsommer de l’électricité et en même temps de ne pas vous retrouver avec un confort thermique insuffisant. L’idéal reste de choisir un appareil disposant d’un thermostat digital sur lequel il suffit de renseigner la température souhaitée, de cette manière vous êtes certain de ne pas avoir de surprises.

Diffusant la chaleur d’une façon continue, stable et homogène, un radiateur à inertie fluide est un gage de confort thermique. La convection de l’appareil est très douce. Un système de chauffage électrique très fiable, et à l’inverse d’un convecteur électrique par exemple, l’inertie liquide ne modifie pas la qualité de l’air. Très silencieux en chauffe, avec ce système il n’y a aucun contact de l’air avec les éléments surchauffés.

Dans quels cas choisir le radiateur à inertie fluide?

Il faut savoir que ce type de radiateur électrique offre un très bon rapport qualité prix! Le confort thermique est très intéressant car il est proche de celui d’un chauffage centrale, mais reste inférieur à certain autre radiateur à inertie comme ceux contenant de la stéatite par exemple. Bien évidemment le confort thermique reste également inférieur à celui du chauffage électrique au sol qui dispose d’un avantage sur tout les radiateurs: celui d’avoir une très grande surface de chauffe.

Par contre, le prix est également beaucoup moins élevé que pour les deux autres chauffages! Et est beaucoup plus simple à installer qu’un système de type chauffage au sol.

Globalement ce type de radiateur est à privilégier si vous souhaitez avoir un chauffage qui vous procurera un bon confort thermique sans pour autant mettre un gros budget dans vos radiateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *