De l’air pour recharger les objets connectés

La technologie ne cessera pas d’avancer et il est donc normal de suivre son rythme. Nous sommes tous confrontés aux problèmes d’autonomie des batteries des smartphones, ce n’est pas un fait nouveau. La bonne nouvelle, c’est que les recherches sur le mode de rechargement des smartphones ne cessent d’avancer. D’ailleurs, dernièrement, l’on a découvert que l’air peut recharger un smartphone. Intrigant n’est-ce pas ? En effet, et c’est bien pour cette raison que nous sommes décidés à vous en dire plus sur ces recherches fraichement effectuées.

 

Comment est née l’idée ?

smartphone qui charge

Nous utilisons de nos jours, un très grand nombre d’objets connectés qu’il faut recharger, presque constamment. Nous pouvons citer, les smartphones, les tablettes, les montres connectés, les ordinateurs portables et prochainement, les lunettes connectées.

L’autonomie des batteries de ces appareils est de plus en plus déplorable et c’est pour cette raison que les startups du monde entier ne cessent de faire des recherches pour améliorer les batteries, pour trouver de nouvelles manières d’optimiser l’autonomie et surtout, de les charger rapidement.

Ainsi, suite à ces problèmes, une startup américaine, Energous a eu l’idée d’exploiter l’air pour recharger les objets connectés qui nous sont indispensables. L’entreprise en question a donc travaillé cette idée et puis finalement, WattUp est né.

 

Concrètement, qu’est ce que c’est ?

 

WattUp est le produit des recherches étalées sur de longues années de la startup Energous. Il s’agit d’un dispositif qui fonctionne comme la connexion WiFi ou la connexion Bluetooth.

En effet, on place en hauteur un émetteur qui émet des fréquences radios et on place des receveurs sur les petits objets comme les smartphones, les tablettes, les télécommandes, bref, les petits objets connectés et indispensables du quotidien. Pour que ce dispositif fonctionne, il faut bien entendu utiliser un logiciel spécial.

L’émetteur émet donc des fréquences radios, non nocives pour la santé de l’Homme, que les capteurs saisissent, transforment en électricité pour charger les batteries des objets auxquels ils sont rattachés, si ces derniers perdent la charge de leur batterie. Concrètement, c’est dans l’air donc que se trouve l’électricité nécessaire pour parfaire cette opération.

WattUp permettrait donc à tout le monde de ne jamais être à court de batteries. Il est à noter qu’un émetteur WattUp peut supporter 12 objets ayant une puissance de moins de 5W.

 

Pour quand serait-ce disponible ?

wattup

Le produit WattUp a été officiellement présenté au grand public au cours du dernier salon Consumer Electronics Show de Las Vegas. Pour le moment, la firme qui le produit est en phase de perfectionnement et le lancement du produit en question est prévu pour l’année 2016. En effet, il semblerait qu’il pourrait y avoir entre 20% à 50% de perte d’énergie qu’il faut réparer, absolument.

Par ailleurs, outre le fait que WattUp puisse vraiment rendre service, il est également un produit écologique qui pourrait vous faire faire des économies d’énergie considérables. En effet, une étude a prouvé qu’un smartphone consomme plus d’électricité qu’un réfrigérateur. Donc, vous l’aurez compris, en optant pour le WattUp, vous ferez un geste écoresponsable.

Les personnes qui attendent avec impatience la sortie officielle de WattUp sont très nombreuses étant donné toutes les promesses que ce dispositif fait. D’ici là, ces personnes peuvent d’ores et déjà tester le système de recharge uBeam qui fonctionnement le WattUp mais qui utilise des ultrasons à la place des ondes radio.

 

Les avancées technologiques sont impressionnantes, car elles donnent l’impression que tout est faisable. Pour 2016, nous pouvons nous attendre à exploiter l’électricité dans l’air et cela nous laisse beaucoup d’espoir pour tous les objets électriques. Que dire de plus face à tant de nouveautés et  tant d’avancées ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *