RT 2015 : quels sont les changements ?

Comme vous le savez déjà, il est actuellement très important de suivre les chartes énergétiques établies par l’État lorsqu’on projette de se faire construire une maison ou dans le cadre d’une rénovation. La charte en question s’appelait RT 2012 mais depuis son élaboration, les choses ont bien changé et la RT2012 laisse actuellement la place à la RT2015. Il convient donc de faire le point sur la réglementation thermique 2015 afin de mieux comprendre les enjeux et la mise en œuvre qu’elle demande. Quoi qu’il en soit, ce genre de réglementation est établie pour le bien de tous : de l’environnement avant tout et de l’Homme par la suite.

 

Quelques mots sur la Réglementation Thermique 2015

maison rt 2015

Maintenant que nous sommes en 2015, une nouvelle réglementation thermique a vu le jour. Rien de compliqué toutefois, car il s’agit simplement de l’évolution logique de la RT 2012.

En effet, dans le cadre de la RT 2015, la consommation énergétique primaire annuelle devrait être inférieure à 30 kWhEP/m². Cela demande donc que l’on pense sérieusement à l’isolation thermique et que l’on opte pour l’énergie propre.  En outre cette nouvelle Réglementation Thermique a commencé à être appliquée dès le 01 Janvier 2015.

Concrètement, pour bien respecter la RT 2015, il faut isoler correctement sa maison pour éviter les déperditions de chaleur et les infiltrations d’eau et il faut également opter pour l’électricité photovoltaïque, il faut aussi choisir un système de chauffage écologique comme la chaudière à condensation et enfin, il faut considérer le chauffe-eau solaire pour avoir de l’eau chaude.

En somme, en 2015, si l’on respecte toutes les nouvelles normes qui accompagnent la RT 2015, on obtient un habitat de label BBC.

 

Un bref rappel de la Réglementation Thermique 2012

mur rt 2012

La RT 2012 est née d’un vote effectué lors des Grenelles de l’Environnement de 2007 et elle remplace la fameuse RT 2005. L’application de la RT 2012 est obligatoire depuis le 1er Janvier 2013.

La RT 2012 s’adresse aux maisons individuelles, aux établissements d’accueil de la petite enfance, aux locaux professionnels, aux établissements académiques, aux restaurants et hôtels, aux établissements de commerce et de santé ainsi qu’aux établissements de la Justice et ceux qui hébergent les personnes âgées et dépendantes.

La RT 2012 est elle a trois objectifs bien précis : limiter la consommation énergétique primaire des bâtiments neufs à 50 kWhEP/m²/an, privilégier les nouvelles technologies afin de promouvoir l’indépendance de la production énergétique nationale et enfin, cette réglementation vise à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

Afin d’atteindre ces objectifs, il faut effectuer une étude thermique rigoureuse pour identifier les besoins divers en énergie en toutes les saisons, une étude sérieuse sur le besoin bioclimatique pour déterminer les matériaux à adopter pour la construction et enfin, une étude pour déterminer l’orientation de la maison par rapport à la lumière naturelle.

Il s’agit donc d’une réglementation sérieuse dont le non-respect pourrait engendrer des sanctions pénales graves.

 

Comme vous le savez déjà, nous vivons dans une ère de transition énergétique et bien que cela semble être compliqué, c’est loin d’être le cas. En effet, cette transition énergétique est bénéfique pour tous : pour l’État, pour les citoyens et surtout, pour l’environnement. D’ailleurs, le Gouvernement est prêt à aider ceux qui décident de suivre le mouvement en leur offrant des crédits d’impôt et en proposant des prêts à faibles taux, voire même à taux 0. Par ailleurs, les possibilités sont nombreuses lorsqu’il s’agit de vivre dans une maison à très faible consommation énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *