Tout ce qu’il faut savoir sur la labellisation énergétique de la maison individuelle

label energetique

Actuellement, le Gouvernement met tout en œuvre pour que les citoyens puissent être propriétaires de leur maison. Il aide encore plus ceux qui veulent posséder une maison écologique. Aussi, au cours de ces dernières années, les propriétaires des maisons certifiées comme étant écologiques sont récompensés par l’État. Ainsi, de plus en plus de propriétaires de maisons individuelles veulent labelliser leur maison.

Justement, bien que l’on connaisse à peu près tous les labels énergétiques du moment, rares sont les personnes qui les connaissent à la perfection. Compte tenu de leur importante et de ce qu’ils signifient, il convient donc de faire le point sur les labels énergétiques. Peut-être que cela vous encouragera à réviser les performances énergétiques de votre maison afin d’être récompensé par l’État.

 

À quoi servent les labels énergétiques ?

labellisation maison

Les labels énergétiques également connus sous l’appellation « label de performance énergétique » servent à démonter qu’une maison respecte parfaitement les normes énergétiques imposées par l’État.

Concrètement, une maison possédant un label de performance énergétique est pourvue d’un bon système d’isolation et d’excellents systèmes de chauffage et de climatisation écologiques et économiques. De plus, ce type de maison est construite avec des matériaux entièrement respectueux de l’environnement et suivant une architecture bioclimatique. En bref, avoir une maison possédant un label énergétique est l’assurance d’avoir une maison vraiment saine.

En outre, il est à noter qu’actuellement, aucun permis de construire ne sera octroyé sans la présentation d’une preuve formelle qu’une étude thermique a été effectuée par un organisme sérieux. Bien entendu, cette simple étude thermique prouve juste que la future maison sera conforme aux normes de la RT 2012 ou 2015, mais elle ne garantit pas que la maison ait un label énergétique quand elle sera construite.



Quels sont les labels énergétiques destinés aux maisons individuelles ?

Actuellement, nous pouvons citer 8 labels énergétiques, tous délivrés par des organismes et des agences sérieux et reconnus par le Gouvernement. Donc, suivant le type de maison que vous comptez faire construire et rénover, vous pourrez tabler sur le :

Label BBC : le label le plus répandu et qui est d’ailleurs obligatoire pour avoir un permis de construire. Les maisons qui possèdent ce label sont bien isolées, ont un bonne étanchéité de l’air, disposent d’une ventilation VMC, sont orientées de manière à bénéficier de la lumière naturelle et elles utilisent les énergies renouvelables pour le chauffage, la climatisation et l’eau chaude sanitaire.

— Le label HPE et le label THPE : ce sont des labels intéressants qui prouvent qu’une maison consomme 10 % ou 20 % d’énergie primaire de moins qu’une maison suivant les normes de la RT 2012. Les maisons qui ont ces labels possèdent une architecture très spéciale qui les rend faciles à entretenir et très économiques.

— Le Label Effinergie+ : c’est un label dont l’obtention demande le respect strict de certaines conditions. Concrètement, pour obtenir un label Effinergie+, il faut que la maison atteigne une performance énergétique inférieure de 25 % par rapport à la RT 2012 et qu’elle soit ultraconfortable, en été comme en hiver.

— Le Label NF : c’est un label que l’on accorde essentiellement aux maisons individuelles neuves. Il atteste que le chantier de construction était de très faible nuisance, qu’elle est confortable, que l’énergie, l’eau usée et les déchets sont bien gérés. Pour ce qui est des performances énergétiques, elles respecteront bien sûre les normes de la RT 2012.

— Le Label Promotelec Habitat Neuf : c’est le label que l’on peut accorder aux maisons neuves qui ont  un Bbio inférieur de 30 % aux recommandations de la RT 2012. Il s’agit d’une maison conforme à la RT 2020, donc, vous l’aurez compris, c’est actuellement la plus verte des maisons modernes.

— Le label BEPOS : c’est le label que l’on délivre aux maisons qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Cependant, seules les maisons qui sont certifiées Effinergie+ peuvent obtenir le Label BEPOS. Les maisons qui possèdent de type de maison produisent elles-mêmes leur énergie.

— Le Label Bâtiment biosourcé : c’est le label que l’on octroie aux maisons construites avec des matériaux entièrement naturels et écologiques tels que le bois, le chanvre, la paille, la plume et le béton vert. On associe souvent ce label au label BBC et les maisons qui ont ce label sont également très confortables.

Il y a également la certification Enr, qui veut dire que la maison utilise de l’énergie renouvelable.

Comment obtenir un label énergétique pour sa maison ?

label energetique

Obtenir un label pour la performance énergétique de sa maison n’est pas une chose facile, mais elle tout à fait possible. En fait, si vous êtes intéressé par la labellisation de votre maison, pensez-y dès sa conception ; cela vous facilitera grandement la vie.

Sachez cependant que si vous désirez obtenir un label énergétique pour votre maison, vous devez aller vers une agence certificatrice, indépendante et agrée par l’AFNOR et le Ministère en charge de la construction. Vous avez donc le choix entre le Prometelec, le CEQUAMI et le CEQUAL.

Ainsi, dès que vous avez un projet de construction, tâchez de choisir une entreprise de construction individuelle qui pourra soumettre vos dossiers de construction auprès d’une agence qui pourrait. Vous pourrez même faire appel au bureau d’études thermique d’une de ces agences pour réaliser vos études thermiques et contrôler votre chantier pour être certain d’obtenir le label que vous convoitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *