Comment bien isoler les combles ?

isoler les comblesL’isolation des combles est un moyen pratique et écologique pour réduire les dépenses en énergie. On peut utiliser moins de climatisation en été et moins de chauffage en hiver.

Il est possible de faire appel à un professionnel, et dans ce cas je vous conseille de bien comparer de bien vous renseigner, de bien budgéter les futurs travaux et surtout de comparer en faisant des devis par exemple.

Mais grâce à cet article ou plutôt à cet article sous forme de guide, vous pouvez réaliser vous-même l’isolation des combles de votre habitation.

 

Quels types d’isolants choisir pour isoler les combles ?

C’est la première étape à faire, puisqu’il existe plusieurs isolants qui vous permettront d’isoler les combles ou même d’autres parties de votre habitation sur le marché. Il faudra alors faire le choix entre un isolant naturel, un isolant synthétique ou un isolant minéral et surtout un choix entre le prix/l’efficacité de l’isolant. Un tableau récapitulatif est disponible à la page sur le coefficient d’isolation thermique.

Ainsi, on a les isolants naturels qui comprennent le chanvre, la paille et le liège. Le prix du mètre carré du chanvre est d’environ 26,56 euros, tandis que pour la paille, il est de 6,19 euros. On a ensuite les isolants synthétiques qui comprennent le polystyrène, la mousse de polyuréthane. Le coût du m2 dans la totalité de son épaisseur est de 15,87 euros environ pour le polyester. Le polyuréthane est plus cher, soit environ 39,58 euros le m2.

Enfin, pour bien isoler les combles, il y a les isolants minéraux qui ont la particularité d’être écologiques et moins onéreux surtout pour la laine de verre qui est à 10,39 euros le m2. Pour la laine de roche, le tarif d’un mètre carré est à peu près de 13,01 euros.

 

Préparer la surface à couvrir

Isoler les combles nécessite un minimum de sécurité. Il faut mettre dans ce cas des gants de travail. Ensuite, on doit préparer la surface à couvrir pour que celle-ci soit plane. Il faut également le traiter avec des produits anti-moisissures et des insecticides.

Pour savoir l’épaisseur de l’isolant à utiliser, vous prenez un échantillon et vous étalez un rouleau d’isolant contre la surface, de façon à bien l’aligner avec le chevron. Marquez ensuite l’épaisseur voulue, c’est-à-dire la largeur des espacements entre les chevrons. Utilisez un cutter pour découper ce qui est en trop. Toutefois, laissez une ou deux centimètres pour adapter l’isolant entre les chevrons.

Le mieux reste de faire la suite avec une autre personne. L’isolation des combles se poursuit par l’implantation des suspentes. Il faut fixer des lisses tous les 60 cm pour équilibrer la pose. Tâchez de faire 2 points de fixation pour chaque suspente. Vous devrez aligner les suspentes au moyen d’une ficelle, comme celle utilisée par les maçons.

 

Mise en place des couches d’isolants

isolation des comblesQue vous choisissiez un panneau ou un rouleau d’isolant, le principe est le même. Pensez à faire entrer chaque rouleau entre les chevrons de la toiture. Insistez sur l’entourage des fenêtres et d’autres ouvrants de la toiture pour assurer la continuité de l’isolation intérieur.

Posez ensuite la seconde couche d’isolant. Si vous utilisez de la laine, maintenez ce type d’isolant sur les suspentes par le vissage. Il est aussi admis de fixer les isolants avec de la colle ou des agrafes. Pour bien maintenir l’ensemble des isolants, vous pouvez utiliser soit un filet de jardinage, soit utiliser la méthode du clipsage de fourrure. Il s’agit d’utiliser de la fourrure en acier pour réaliser l’ossature de fixation. Dans ce cas, il faut bien aligner le cordeau de la nervure de l’ossature. Ceci dit, vous devez donc utiliser une membrane d’étanchéité à l’air pour bien isoler votre habitation.

 

Mise en œuvre de la membrane

Posez sur le long de l’ossature un scotch à double face. Recouvrez ensuite la surface avec les membranes. Fixez au fur et à mesure de la pose les bouts de membrane avec de la colle. N’oubliez pas de traiter les surfaces au niveau des ouvrants du toit ainsi que les extrémités des gaines d’électricité.

 

Mise en place des plaques

Lors de l’isolation des combles, vous pouvez choisir entre une plaque de plâtre ou une plaque d’aggloméré pour couvrir l’ensemble de la surface. Fixez chaque plaque à l’aide d’une visseuse électrique, et ce, au niveau des chevrons. Enlevez les membranes qui dépassent. Pour plus d’esthétique, préparez les joints de finition. Enduisez du produit chaque passe et bande. Encollez puis serrez les bandes. Il est cependant possible de peindre les panneaux pour un rendu plus esthétique.

 

Un petit conseil pour isoler les combles

Isoler les combles nécessite au moins deux personnes. Pour le choix de l’isolant idéal, utilisez la laine de roche ou la laine de bois si vous vous trouvez dans une région où il fait extrêmement chaud l’été. Pour réussir à bien isoler votre habitation, il existe des aides financières à cet effet.

N’oubliez pas également que les combles sont la partie de votre habitation qui doit être le mieux isolé car la chaleur monte et c’est donc l’endroit ou la déperdition de chaleur est la plus importante.

Vous arriverez facilement à réduire votre facture énergétique et à faire des économies d’énergies si vous isoler bien vos combles car comme je le disais en introduction, c’est moins de climatisation à mettre en été pour refroidir la maison et moins de chaleur à dépenser en hiver pour la chauffer.

 

2 Commentaires

  1. Quentin

    Ah, le toit, les combles et les plafonds, c’est vraiment LA partie à isoler en n°1 ! Efficace et pas forcément cher.

    Répondre
  2. Jos

    Tout à fait d’accord avec Quentin. Je viens de faire isoler mon toit cet été et je peux dire que je vois déjà la différence!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *