Comment faire une pose d’isolation sur vos murs ?

isolationL’isolation des murs est un élément important du confort de votre habitation. Dans la mesure où ils sont en contact direct avec l’extérieur, la mise en place d’un bon isolant est indispensable.

Les effets de l’isolation se font surtout sentir durant la saison hivernale : en effectuant le bon choix et en installant le bon système, vous profitez continuellement d’une atmosphère agréable dans votre maison. Découvrez alors comment entreprendre la pose d’une isolation des murs.

 

La mise en place d’une isolation des murs

La première technique consiste à adopter une isolation par l’intérieur. Il s’agit donc d’installer l’isolant à l’intérieur du logement. C’est la solution indiquée si vous souhaitez éviter de dénaturer l’allure externe de votre maison. Il s’agit d’une méthode moins onéreuse par rapport à l’isolation externe mais se révèle également moins efficace. Il faut, en outre souligner qu’il faut prévoir la perte de quelques centimètres carrés de surface habitable. Pour ce type d’isolation, il est recommandé d’opter pour un matériau dont les performances en matière d’isolation thermique ou d’isolation phonique ont fait l’objet d’une certification délivrée par une institution indépendante, en l’occurrence l’Acermi. Il est nécessaire de poser un isolant respirant pour une ambiance intérieure moins humide.

Avant de poser un isolant, il est indispensable de s’assurer que le mur est bien sec. En outre, il est nécessaire de combiner l’isolation avec un dispositif de ventilation pour que l’air puisse se renouveler. Un espace est, par ailleurs, nécessaire entre la paroi et un matériau mince pour éviter la condensation.

Que ce soit pour une isolation thermique ou pour une isolation acoustique, la technique par l’extérieur consiste donc à poser le matériau à l’extérieur. Avec cette technique, la surface habitable à l’intérieur reste intacte. Elle est plut onéreuse mais se révèle plus efficace. Elle assure une bonne protection contre les variations de température. Attention, pour poser un isolant extérieur, il est nécessaire de déclarer les travaux ou d’obtenir un permis de construire. Il est intéressant de souligner que la pose d’un isolant extérieur peut être réalisée en même temps qu’un ravalement de façade pour faire des économies. Le choix peut notamment se faire entre l’enduit et le bardage. Pour faire le bon choix, est conseillé de demander conseil auprès d’un professionnel en la matière.

Enfin, il a l’isolation répartie qui est un procédé encore méconnu. Elle peut être entreprise uniquement au moment de la construction ou pour une grosse restauration. La particularité de cette technique réside dans le fait que le matériau de construction constitue également l’isolant thermique. Cette option est à la fois pratique et efficace et permet de gagner du temps dans la construction.

 

Pourquoi isoler les murs ?

isolation toitIsoler les murs est très important pour profiter d’un confort optimal tout au long de l’année. Il faut en effet se rappeler que les murs constituent un rempart entre l’extérieur. S’ils ne sont pas isolés, ils constituent un facteur de perte de chaleur. La mise en place d’un isolant permet de réduire considérablement la déperdition. Avec une bonne isolation, vous faites en sorte que la chaleur reste à l’extérieur et évitez que le froid ne s’immisce pas à l’intérieur durant la saison hivernale. Et pendant l’été, l’isolation des murs permet de préserver une ambiance fraîche et pas excessivement embrasée dans la maison.

Il convient de noter que d’autres éléments de la maison peuvent aussi faire objet d’une isolation. Il peut par exemple être nécessaire pour isoler les combles ou la toiture. Certes, il est tout à fait possible de mettre en place un système de chauffage : chauffage électrique, radiateur électrique ou encore chauffage central mais cet équipement est particulièrement vorace en consommation d’énergie. Grâce à l’installation d’un isolant, vous pouvez faire des économies.

Il est intéressant de souligner qu’isoler les murs donne droit, à partir du 1er janvier 2014, d’un crédit d’impôt de 15 %. En ce qui concerne le bouquet de travaux, il est associé à un crédit d’impôt de 25 %.

 

Les avantages d’une bonne isolation des murs

Une bonne isolation des murs apporte une foule d’avantages. Dans un premier temps, elle permet d’éviter que les parois soient glaciales. La mise en place d’un bon isolant peut aussi répondre à un autre impératif : en plus de l’isolation thermique, cette opération peut également contribuer à isoler du bruit et assurer ainsi l’isolation phonique. Cette particularité est particulièrement intéressante si vous vivez à proximité d’une zone bruyante comme une route ou tout simplement pour éviter d’être « pollué » par les vacarmes éventuels des voisins.

Que ce soit pour une isolation thermique ou encore pour isoler du bruit (isolation phonique), le choix vous est donné entre plusieurs méthodes. On peut notamment faire la distinction entre l’isolation intérieure, l’isolation extérieure ou encore l’isolation répartie. Le choix de la formule doit tenir compte des spécificités des logements mais aussi du dispositif de chauffage déjà en place : chauffage électrique, radiateur électrique ou encore chauffage central. En ce qui concerne les matériaux isolants, il en existe également beaucoup.

 

Bon à savoir avant la pose d’une isolation thermique

Pour une isolation thermique performante, il existe différents éléments à connaître. L’épaisseur ainsi que la conductivité des matériaux isolants est sont déterminantes. Leurs valeurs sont utilisées pour déterminer la résistance thermique et dont la qualité de l’isolation des murs ou d’autres éléments isolés. Concernant la conductivité thermique, elle est exprimée en Watt par m et par degré Celsius. Elle définit la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. L’isolant le plus intéressant doit avoir une conductivité minimale. En ce qui concerne la résistance, elle est exprimée est en mètre carré et degré Celsius par Watt. Elle détermine la performance d’un dispositif d’isolation. Il suffit ensuite de faire un calcul simple pour connaître la performance énergétique.

Ensuite, il est nécessaire de connaître la RT ou Réglementation Thermique. Il s’agit d’une disposition qui impose des valeurs à respecter en matière de performance énergétique. Celles-ci sont en vigueur que ce soit pour une construction ou une rénovation. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour faire le bon choix et pour être en phase avec les réglementations en vigueur. Il peut entreprendre un bilan énergétique. Dans tous les cas, le spécialiste tient compte de différents éléments et vous orienter vers la solution la mieux adaptée. Il doit aussi prendre en considération de l’objectif : isolation thermique et/ou isolation acoustique

 

Avant de procéder à la pose d’un isolant, différentes démarches peuvent être entreprises. Il peut notamment être nécessaire de réaliser un bilan énergétique afin d’avoir la certitude de mettre en place la bonne solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *