Faut-il encore acheter une chaudière au fioul ?

Dans tous les foyers français, il est primordial d’avoir un bon système de chauffage. Les rudes hivers ne laissent pas le choix aux propriétaires comme aux locataires, même si le coût du chauffage peut souvent peser dans le budget familial. Le chauffage domestique constitue en effet l’un des éléments les plus prépondérants des dépenses mensuelles d’un foyer.

En matière de chauffage, nous avons des choix très variés, et des coûts tout aussi variés que les possibilités. Chaudière à fioul, gaz, électricité, bois et on en passe, le marché offre une belle diversité de système de chauffage à tous les foyers. Chacune de ces options possède ses avantages certainement, mais avant de faire son choix, il convient de réaliser un bref comparatif.

Pour parvenir à un comparatif significatif toutefois, il convient déjà de s’enquérir des informations relatives à chaque installation. Aujourd’hui, nous allons notamment parler de la chaudière à fioul.

Comprendre l’évolution du prix du fioul avant d’investir

Le fioul est une énergie fossile. Il est présent en grande quantité dans le sous-sol de notre planète, ce qui garantit une disponibilité de cette énergie à long terme. En revanche, il peut connaître des fluctuations de prix. Effectivement, le prix du fioul n’est jamais stable, son prix dépendant de nombreux facteurs, le plus important étant lié à la conjoncture internationale qui fait varier le prix du brut qui sert de base au calcul du prix du fioul.

Avant d’acheter ou de renouveler dans une chaudière à fioul, étudier et surveiller l’évolution du prix du fioul est une étape importante. Pensez à faire une analyse de la tendance des prix du fioul. Il existe un grand nombre de sites Internet, dont ceux des distributeurs de fioul, qui délivrent ce type d’information.

La chaudière à fioul présente des avantages et des inconvénients

Comme tous les systèmes de chauffage, la chaudière à fioul présente ses avantages et ses inconvénients. Bien entendu, ce sera à partir de ces éléments pour et contre que vous allez pouvoir évaluer l’adéquation du chauffage au fioul à vos besoins. Alors, quels sont les avantages et les inconvénients d’une chaudière à fioul ?

Avantages

  • Les chaudières à fioul, surtout celles par condensation, ont un très bon rendement énergétique ;
  • Vous pouvez obtenir de l’eau chaude sanitaire toute l’année à un coût modéré, sans avoir besoin d’installer un chauffe-eau électrique ;
  • Les nouvelles générations de chaudière au fioul sont plus écologiques ;
  • Pour installer une chaudière à fioul, les prix sont assez avantageux ;
  • La chaudière à fioul permet de chauffer de grands volumes de pièces ;
  • Les chaudières à fioul possèdent un corps et un système de fonctionnement durables. En effet, elles peuvent durer pendant 20 ans, voire plus si elles sont bien entretenues ;
  • Il n’y a pas de coût d’abonnement et vous pouvez acheter votre fioul au meilleur moment, en fonction de l’évolution des prix, ce qui est impossible avec l’électricité ou le gaz pour lesquels vous subissez totalement les variations de prix d’abonnement et de consommation.

Inconvénients

  • Le stockage du fioul se fait par le biais d’une cuve. Cette dernière peut être installée à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Il faut donc disposer d’un espace suffisant pour l’implanter ;
  • Comme pour toutes les énergies fossiles, la chaudière au fioul n’est pas ce qu’il y a de plus écologique, même si les fabricants s’efforcent aujourd’hui à produire des chaudières à fioul de dernière génération à empreinte écologique diminuée ;
  • Les odeurs plutôt déplaisantes ne sont jamais dissociables de l’utilisation d’une chaudière à fioul, sauf si vous optez pour un fioul de qualité supérieure ;
  • Le système de chauffage à fioul peut générer une importante émission de CO2 et de SO2, il peut aussi produire de l’acide sulfurique. Ce n’est pas toujours l’idéal, et c’est pour cette raison qu’il faut faire extrêmement attention au moment de faire le choix de sa chaudière à fioul. En effet, quand on choisit ce type de chaudière, il ne faut pas uniquement se fier au modèle le plus économique, il est plus judicieux de choisir le modèle le plus écologique. Il faut également privilégier les fiouls à teneur en soufre réduite. Cette dernière a été considérablement diminuée au cours des années précédentes et de nouveaux fioul 10 fois moins soufrés arrivent sur le marché.

Les alternatives à la chaudière à fioul

Comme vous avez pu le constater dans les paragraphes précédents, la chaudière à fioul n’est pas forcément ce qu’il y a de plus écologique. Toutefois, elle présente des avantages indiscutables au niveau de son installation, et de son rendement énergétique ; notamment dans une grande maison. Alors, quel type de chauffage choisir ? Quelle alternative considérer si on ne veut pas investir dans le chauffage à fioul ?

Si vous recherchez un chauffage peu coûteux sur le long terme, optez pour la pompe à chaleur à eau ou à air. Attention, l’achat et le coût d’installation peuvent aller de 8 000 € à 15 000 € pour la pompe à chaleur, mais son coût moyen annuel avoisine les 900 € contre 1 670 € pour le fioul. En effet, il faut prendre en compte le coût de l’électricité pour faire tourner les compresseurs, ce qui peut représenter une somme importante et nécessiter un abonnement plus coûteux. Et ne pas oublier que cette solution est plus adaptée aux régions aux hivers doux. En dessous d’une certaine température, la pompe à chaleur redevient un chauffage électrique classique, avec tous ses inconvénients.

Le chauffage au bois est une solution particulièrement écologique avec un budget annuel moyen de chauffage d’environ 1 050 €. Son installation peut aller de 3 000 € pour un poêle à bûches de bois à 25 000 € pour une chaudière centrale à granulés de bois (pellets) contre 5 000 € à 7 500 € pour le fioul.

Le chauffage électrique est une autre solution. Son installation est très simple et peu coûteuse (1 500 € à 3 500 €), sauf si vous optez pour les radiateurs à inertie, qui procurent une chaleur plus agréable mais d’un prix unitaire très élevé (1 000 à 3 000 € le radiateur). En revanche, son coût de fonctionnement peut atteindre un peu plus de 1 600 € annuellement et va progresser de façon très importante dans les prochaines années (+ 34 % depuis 2009). Vous pouvez également changer de fournisseur d’électricité mais l’économie réalisée ne portera que sur le tiers de votre facture, les 2/3 restants, abonnements et taxes, étant fixes.

Compte-tenu de tous ces éléments, le choix pourrait être plutôt difficile. Dans tous les cas, vous pouvez toujours opter pour la chaudière à fioul à condensation ! C’est une alternative plus économique, plus écologique et plus intéressante que la chaudière à fioul classique.

Faut-il opter pour la chaudière au fioul à condensation ?

Si vous avez déjà une chaudière à fioul classique, une bonne solution sera d’opter pour une chaudière à fioul fonctionnant par condensation. Ce faisant, vous continuez à bénéficier de tous les avantages du chauffage au fioul, vous gardez vos radiateurs et ne faites aucuns travaux dans les pièces, mais vous allez faire nettement baisser votre budget de chauffage tout en minimisant votre impact sur l’environnement.

Ce type de chaudière consomme très peu d’énergie, et offre des performances très supérieures à celles d’une chaudière à fioul classique, avec un rendement énergétique très élevé. De ce fait, elle peut continuer à vous fournir de l’eau chaude sanitaire, chauffer les différentes pièces de votre maison tout en générant moins de CO2 et en consommant moins de fioul. Pour maximiser votre bénéfice, pensez à choisir un fioul de qualité supérieure. Surveillez les sites de vente de fioul sur Internet, ils vous offrent parfois le fioul supérieur au prix du fioul standard. Dernier point, vous pouvez bénéficier d’aides fiscales pour assurer le remplacement de votre ancienne chaudière par une chaudière fioul à condensation.

Conclusion

La chaudière à fioul est une bonne alternative de chauffage lorsque l’on doit chauffer une grande maison. Elle est aussi avantageuse pour ceux qui n’ont pas forcément les moyens de remplacer l’intégralité de leur système de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *